SA MAJESTé MINOR

Disponible dans le Pass Illimité
Parce que si le terme inclassable est né, c'est bien pour qualifier ce film
Comédie - 2007 - Espagne | France - 97 MIN - VF - interdit aux moins de 10 ans

Dans une île de la mer Egée, Minor, créature mi-homme mi-cochon et totalement muette, vit dans une porcherie, élevé par une Truie. Il sympathise avec le Dieu Pan, une créature mi-bouc mi-Dieu également connue sous le nom de "Satyre". Ayant recouvré miraculseuement la parole, il devient roi de l'île. Minor va alors connaître le parcours des hommes de pouvoir, de la gloire à la déchéance.

Réalisé par

3.4 / 10
1MNavant
2MNaprès
Les avis sur Sens Critique
Nicolas Rioult
Nicolas Rioult
CHRONIQUEUR

On savait Jean-Jacques Annaud était adepte des défis cinématographiques les plus fous, mais rien ne laissait présager une prise de risque aussi incroyable que celle prise avec Sa Majesté Minor. Jugez plutôt : Au 17e siècle avant Jésus-Christ, Minor coule des jours heureux en compagnie de son amie la truie dans une île de la mer Egée, au large de la Grèce. Une folle aventure va bientôt lui faire recouvrer l’usage de la parole et il deviendra le Roi d'un royaume fantasque et païen.

Avec ce film, Annaud délivre une œuvre qui se veut truculente et philosophique. Truculente car l'humour grivois est de mise, allié à une vision caustique d'un monde légendaire.  Philosophique car le cinéaste utilise le conte pour critiquer la religion souvent castratrice et dresser une ode à la liberté.

José Garcia dans le rôle titre offre une de ses performances  spectaculaires dont il a le secret. Pour cela, il utilise tout l’éventail du comédien  et passe du drame au burlesque, en passant par la pantomime. C'est une prestation  hallucinée, couvrant tout le spectre de l'âme humaine,  de la créature primitive qu'il était à l'homme puissant et intelligent qu'il deviendra. Encore plus fou que ses apparitions dans feu Nulle part Ailleurs !

FILMOTV vous recommande

Même réal

Même casting

Pas si éloigné

Contexte

José Garcia

Guillermo Del Toro avait lui aussi donné sa vision du Dieu Pan en donnant une version très personnelle de sa mythologie.

Jean-Jacques Annaud

En son temps, Pier Paolo Pasolini s'était aussi emparé d'un mythe traditionnel, celui de Médée, pour une approche originale faites à la fois de fantastique (les apparitions du centaure joué par Laurent Terzieff) et de réalisme quasi documentaire (les rites païens).

LE COUPERET

Vous aimerez peut-être dans le Pass Illimité