SAILOR ET LULA

Bientôt disponible
Drame - 1990 - Etats-Unis - 124 MIN - interdit aux moins de 12 ans
Marietta Fortune a déjà tenté de se débarrasser de Sailor, amant de sa fille et témoin du meurtre de son époux. Quand le couple décide de fuir sa folie, elle n'hésite pas à lancer à leurs trousses son ami détective, Johnnie Farragut, puis son ancien amant, le gangster Marcello Santos, qui les piste sur les routes du Texas et de la Louisiane. Au hasard des motels dans lesquels ils se réfugient, Sailor et Lula finissent par rencontrer le truand Bobby Peru et sa maîtresse, Perdita Durango, qui les entraînent dans un hold-up sanglant...

Réalisé par

7.3 / 10
1MNavant
2MNaprès
Les avis sur Sens Critique
Mathilde Lorit
Mathilde Lorit
CHRONIQUEUR
DAVID LYNCH n’aurait dû être que le producteur de SAILOR ET LULA. Mais quand son ami MONTY MONTGOMERY, producteur de la série TWIN PEAKS, lui fait passer le manuscrit de BARRY GIFFORD intitulé WILD AT HEART : THE STORY OF SAILOR AND LULA, LYNCH tombe amoureux du sujet et demande à le réaliser, y voyant l’occasion rêvée de tourner une histoire d’amour surgie au milieu de l’enfer. Il est à une époque charnière de sa carrière, BLUE VELVET ayant tout juste effacé la terrible déception qu’avait entraîné l’échec de DUNE.
DAVID LYNCH délaisse momentanément la série TWIN PEAKS pour s’attaquer à l’adaptation de ce roman, dont il renforce la noirceur. Le 9 août 1989, il commence le tournage du film, entre le désert de Los Angeles et La Nouvelle Orléans.
Si l’évidence que constitue LAURA DERN dans la peau de LULA saute aux yeux aujourd’hui, il faut savoir que le choix de DAVID LYNCH suscita beaucoup de réticences sur le coup. à l’époque, la comédienne est en effet plutôt connue pour ses personnages de jeune fille innocente et beaucoup ont du mal à l’imaginer dans le rôle de l’incandescente LULA. C’est justement ce qui attire LYNCH, cette possibilité de pousser ses acteurs à tenter des choses inédites, quitte à flirter parfois avec l’hystérie ou le grotesque. C’est ainsi le cas avec le personnage de MARIETTA, la mère de LULA, interprétée dans le film par la propre mère de LAURA DERN : DIANE LADD.
Du côté de SAILOR, impossible de dissocier NICOLAS CAGE de sa fameuse veste en peau de serpent. C’est l’acteur lui-même qui suggéra à LYNCH de porter cette veste, qu’il avait achetée en solde, et qui donna immédiatement une dimension très rock au personnage. NICOLAS CAGE, évoquant des connections « électriques » entre LYNCH et lui, affirme être revenu à une forme très instinctive de jeu sur ce tournage, qui vit l’alchimie de SAILOR et LULA se poursuivre en dehors des plateaux : LAURA DERN et NICOLAS CAGE ont en effet noué une liaison amoureuse dès le début du tournage.
« Travailler avec David, c`est comme être dans une voiture blindée » dira plus tard NICOLAS CAGE. « On peut vous tirer dessus, mais vous savez qu`on ne peut pas vous atteindre ». Une façon pour lui de jouer avec le feu, symbole omniprésent du SAILOR ET LULA de DAVID LYNCH, effectivement l’un de ses films les plus flamboyant…
Contexte

Laura Dern

David Lynch

INLAND EMPIRE

Vous aimerez peut-être dans le Pass Illimité