SALUDOS HOMBRE

Disponible dans le Pass Illimité
Parce que le film est le deuxième volet de la trilogie westernienne Sollima avec Tomas Millian
Guerre / Western - 1968 - France|Italie - 115 MIN - VM - interdit aux moins de 12 ans
Après une absence de six mois, Cuchillo Sanchez regagne son village natal, où l'attend sa fiancée, Dolores. Pour apaiser l'ire de la belle, il lui offre une montre volée au shérif Cassidy. Arrêté, expédié derrière les barreaux, le jeune homme sympathise avec son compagnon de cellule, le poète Ramirez...

Réalisé par

6.8 / 10
1MNavant
2MNaprès
Les avis sur Sens Critique
Christophe Lemaire

Le western italien - surnommé un peu vulgairement western-spaghetti - a aussi ses classiques. Dont la très connue trilogie des dollars de Sergio Leone bien sûr, mais aussi la moins connue trilogie des westerns révolutionnaires de l’autre grand Sergio, j’ai nommé Sergio Sollima.

Ainsi après Colorado (1966) et Le dernier face à face (1967), Sollima continue son trip western-zapata avec Saludos Hombre ou l’excentrique Tomas Milian reprend son personnage de Cuchillo, paysan mexicain voleur et spécialiste du lancer de couteau (tout comme James Coburn dans les Sept Mercenaires), déjà présent dans Colorado et, qui s’évade de prison avec un révolutionnaire. Les deux hommes vont tenter de s’emparer d’un trésor de guerre appartenant à un ex-leader de la révolution pour le redistribuer au peuple afin de lever une armée contre la dictature militaire en place.

Considéré par Sergio Sollima lui-même comme étant son western le plus politisé (côté gauche communiste bien sûr) Saludos Hombre est porté par une magnifique partition cosignée par Bruno Nicolai et il grande maestro Ennio Morricone. Et aussi, bien sûr, par le jeu très commedia dell’ arte du génial Tomas Milian, excellent dans la peau d’un peon mexicain filou et profiteur qui finit par trouver un sens à sa vie en prenant cause pour la révolution. 

FILMOTV vous recommande

Même casting

Pas si éloigné

Contexte

Tomas Milian

Un autre classique du "western zapatiste" signé Sergio Sollima

Sergio Sollima

"Le" Chef d'oeuvre du western italien signé du grand (et gros!) Sergio Leone.

AMISTAD

Vous aimerez peut-être dans le Pass Illimité