SANDOKAN, LE TIGRE DE BORNEO

Bientôt disponible
Parce que c'était la première fois que Steve Reeves s’essayait à un autre genre que le péplum.
Aventure / Action - 1963 - Espagne|France|Italie - 108 MIN - Tous publics
Sandokan, rejeton de la famille royale de Muluder qui règne sur Bornéo, veut venger son père, prisonnier des Anglais qui ont entrepris de coloniser l'île. Il proclame la guerre sainte à Mompracem. Avec sa bande de pirates, il attaque la garnison anglaise et enlève la nièce du gouverneur.
6.3 / 10
6.3 / 10
1 min avant1 min avant
Les avis surSens Critique
Sylvain Angiboust

Sandokan, rejeton de la famille royale de Muluder qui règne sur Bornéo, se rebelle contre l’occupation coloniale anglaise. A la tête d’une troupe de pirates, il s’en prend aux troupes de Lord Killion, le gouverneur nommé par la reine Victoria.

Pour se venger, Killion emprisonne le père de Sandokan. Les pirates attaquent le palais du gouverneur et enlèvent sa nièce Mary-Ann. D'abord farouchement hostile à Sandokan, la jeune femme se laisse peu à peu gagner par de tendres sentiments.

Traqués par les Anglais, Sandokan et sa troupe doivent traverser la jungle infestée de cannibales.

 
Dans le même genre vous pouvez trouver THUGS DE L'HINDOSTAN (Parce que ces pirates indiens luttent également contre l'envahisseur britannique. C'est une sorte de "Pirates des caraïbes" made in Bollywood, aux cascades grandiloquentes.) ou encore LE CORSAIRE NOIR (Le corsaire noir et Sandokan sont les deux principaux héros du romancier Emilio Salgari (le Dumas italien). Dans les années 70, Kabir Bedi interpréta les deux personnages.).

Réalisé par