SANS MOBILE APPARENT

Bientôt disponible
Pour les présences en guest stars de Sacha Distel et d'Erich Segal (Mr Love Story!)
Policier / Suspense - 1971 - France|Italie - 96 MIN - Tous publics

En trois jours, à Nice, trois hommes sont assassinés sans mobile apparent et sans qu’aucun lien entre les victimes puisse être établi. Seule, l’arme du crime, un fusil à lunette, relie les trois meurtres. Sans autres indications, l’inspecteur Carella se met à fouiller la vie des trois hommes, certain qu’un lien existe entre eux. Grâce à Sandra, la belle-fille de l’un d’eux...

Réalisé par

6.1 / 10
1 min avant1 min avant
2 min après2 min après
Les avis surSens Critique
Laurent Bourdon
Laurent Bourdon
CHRONIQUEUR

Deux ans après Tout peut arriver, son premier long métrage sorti en novembre 1969, le journaliste, romancier, cinéaste, parolier, homme de radio et de télévision Philippe Labro (35 ans) décide d’adapter l’un des romans d’Ed McBain mettant en scène l’inspecteur Carella, un brave type marié à une femme sourde et muette, exerçant son dur métier de flic dans le commissariat du 87e district d’Isola, une ville imaginaire ressemblant beaucoup à Manhattan. Ces récits donnèrent naissance à un genre nommé le policier procédural, qui mêle enquête, quotidien du commissariat et vie privée des personnages.
C’est à Nice que Philippe Labro et son coscénariste Jacques Lanzmann situèrent l’action de Sans mobile apparent, adapté de Dix plus un, l’un des romans de la série. Le chef-lieu des Alpes-Maritimes, d’ordinaire ensoleillé, est assombri, un temps, par une série de meurtres sans mobiles apparents – d’où le titre ! – et auxquels semblent mêlés des personnages très différents les uns des autres et sans rapports entre eux. Stéphane Carella, alias Jean-Louis Trintignant, va mener l’enquête au péril de sa vie.
Sur son chemin, il rencontrera Dominique Sanda, Carla Gravina, Laura Antonelli, Stéphane Audran, mais aussi Sacha Distel, Paul Crauchet, Jean-Pierre Marielle, Gilles Ségal et même, dans le rôle de l’astrologue Hans Kleinberg, le romancier Erich Segal qui venait de remporter un planétaire succès avec son livre, et le film qu’en avait tiré Arthur Hiller, Love Story. Voici donc Sans Mobile apparent de Philippe Labro, musique : Ennio Morricone.

Le contexte

Pour le plaisir de retrouver Trintignant plongé au coeur d’une enquête policière.

Philippe Labro

Carella est devenu Lavardin, Nice est devenu Dinan, mais petits arrangements et turpitudes provinciales seront, également, mises au jour.

LE CONFORMISTE (1970)

VOUS AIMEREZ PEUT-ETRE DANS LE PASS