Bande Annonce de SCANNER DARKLYDécouvrez la bande Annonce de SCANNER DARKLY sur FilmoTVhttp:////content.filmotv.fr/elts/programmes/1996/fond/1996_w_500.jpg
Richard Linklater
Keanu ReevesMitch BakerRobert Downey JrRory CochraneWinona RyderDameon ClarkeJack CruzChamblee FergusonHeather KafkaMelody Chase

SCANNER DARKLY

96 mn

Note de SensCritique :

6.8 / 10
voir la bande annonce

Réalisateur : Richard Linklater.

Casting : Keanu Reeves, Mitch Baker, Robert Downey Jr, Rory Cochrane, Winona Ryder, Dameon Clarke, Jack Cruz, Chamblee Ferguson, Heather Kafka. Melody Chase

Synopsis : Fred et Bob Arctor ne sont qu’une seule et même personne. Alors que Fred est un membre de la brigade des stupéfiants, infiltré dans un petit groupe de toxicomanes accros à la substance M – une drogue annihilant toute personnalité –, Bob, lui, fait partie de ce groupe... Un jour, les supérieurs de Fred lui demandent d’espionner Bob...

Scénario : Richard Linklater.
Musique : Graham Reynolds.
Pays : Etats-Unis d'Amérique
Tags : Science-fiction, Science-fiction à lire.

à partir de

7.99
voir ce film

24 ans après Blade Runner de Ridley Scott, 16 ans après Total Recall, de Paul Verhoeven et 4 ans après Minority Report de Steven Spielberg, Richard Linklater, à son tour, adapte au cinéma Philip K. Dick, l’un des maîtres incontestés de la science fiction, objet d’une vénération qui ne faiblit pas, longtemps après sa mort, survenue en mars 1982.

Paru aux Etats-Unis en 1977, A Scanner Darkly est l’un des derniers romans de son auteur qui, à 49 ans, n’a plus que cinq ans à vivre. Oeuvre très sombre, il s’agit aussi d’un récit autobiographique, relatant ses expériences face à la drogue. Le titre français de l’ouvrage, Substance mort, explicite davantage encore le propos, au cas où la dédicace qui le précède, adressée à ses anciens amis toxicomanes, n’aurait pas suffit. Longue dédicace que vous retrouverez à la fin du film. A la parution du livre, les critiques sont dithyrambiques, Antoine Griset dans le numéro de septembre 1978 du Magazine littéraire écrit : "Substance Mort n'est pas un roman de science-fiction. Plus qu'un document sur notre époque, c'est un très grand roman. Cet ouvrage est, à mon sens, un des plus beaux, des plus authentiques, des plus émouvants qu'il ait écrit."

Richard Linklater a 17 ans lorsque le roman paraît. On ne sait pas s’il s’y intéresse déjà, ce qui est certain c’est qu’il n’a qu’une idée en tête : faire du cinéma. En 8 mm, d’abord, comme pour ce film au titre étrange, It's Impossible to Learn to Plow by Reading Books que l’on peut traduire par "Il est impossible d’apprendre à labourer en lisant des livres", en 16 mm, ensuite, pour Slacker, une journée dans la vie d’une bande de marginaux excentriques d’Austin, sa ville natale, et, enfin, en 35 mm pour Before Sunrise, une nuit à Vienne avec la française Julie Delpy et l’américain Ethan Hawke, comédien qu’il apprécie particulièrement et qu’il retrouvera régulièrement.

A propos du parti pris esthétique de A Scanner Darkly, qui fut présenté au festival de Cannes 2006 dans la section Un certain regard, le réalisateur explique que cette technique d’animation, où les comédiens sont filmés avec des caméras numériques pour permettre, ensuite, à des dessinateurs de recomposer l’image, agit sur le cerveau du spectateur, perdu entre réalité et représentation de la réalité, provocant, ainsi, une dissonance très semblable à celle ressentie par les personnages du film. Vous voilà prévenus !

C’est Charlie Kaufman, le futur scénariste de Dans la peau de John Malkovich et d’Eternal Sunshine of the Spotless Mind qui rédigea, à la fin des années 1980, une première adaptation du roman de Philip K. Dick, mais il abandonna le projet lorsque celui-ci tomba, au début des années 1990, entre les mains de Terry Gilliam qui, finalement, l’abandonna à son tour pour s’intéresser à un autre film fantastique, qui sortira en 1995, L’Armée des 12 singes. C’est donc finalement Richard Linklater, qui avait précédemment cherché à adapter Ubik, un autre roman de Philip K. Dick, qui en hérita. Avec le soutien de ses prestigieux producteurs, Steven Soderbergh et George Clooney, il s’attaqua à l’adaptation de ce classique de la littérature de science-fiction qui lui imposait, pour y être fidèle, de marier étroitement comédie et tragédie. Il déclara, en effet : "Je voulais que A Scanner Darkly capte l’humour et l’exubérance de l’original sans rien sacrifier de sa tristesse et de son tragique."

Cinq ans plus tôt, en 2001, Linklater avait déjà gouté aux joies de l’animation infographique, avec Waking Life, premier long métrage indépendant utilisant cette technique et dans lequel on retrouvait son acteur fétiche, Ethan Hawke. A l’époque, la presse avait salué cette production « abstraite et psychédélique » qui reprenait les recettes de Walt Disney alliées à celles du studio Pixar, pour en tirer exactement le contraire. A propos du papa de Mickey, vous avez peut-être remarqué dans la cuisine de la maison, le dessin d’une tête dans un bocal, avec cette inscription, "C’est le moment de décongeler Walt", clin d’œil, plus ou moins respectueux, au fameux producteur de dessins animés, congelé, je veux dire cryogénisé, depuis sa mort, survenue en 1966.

En plus des filles du romancier, qui acceptèrent le scénario qu’elles jugèrent fidèle à l’œuvre la plus personnelle de leur père, Winona Ryder déclara : "Le livre et l’adaptation sont parmi les textes les plus denses, les plus complexes, les plus inhabituels et les plus provocants que je connaisse." Et la comédienne est une spécialiste puisque son père, l’écrivain et éditeur Michael Horowitz, et son parrain, l’écrivain et philosophe Timothy Leary, étaient, l’un et l’autre, des amis Philip K. Dick dont Winona Ryder connaissait les qualités de père : "Il était gentil et affectueux, se souvient-elle, et redoutait d’entraîner ses filles dans son univers."

De son côté, avant et pendant le tournage, Keanu Reeves – qui avait déjà été le fiancé de Winona Ryder dans le Dracula de Francis Ford Coppola – revenait régulièrement au livre, afin d’enrichir son travail avec les commentaires et les indications de l’auteur, concernant son personnage, son discours et les sentiments qui l’habitaient.

Le film fut tourné et monté comme un film traditionnel, puis confié à l’équipe d’animation pour naître une seconde fois. Et si le tournage ne dura que 23 jours, l’ensemble de la postproduction nécessita 18 mois de travail, bien que le procédé "rotoscopique" – c’est son nom – permît aux animateurs de peindre sur des images en vidéo numérique sans avoir à redessiner chacune des 24 images nécessaires à chaque seconde de film. C’est l’ordinateur qui recréait, d’une image à l’autre, l’illusion d’un mouvement aussi fluide et naturel que celui de la vie. N’empêche – le calcul fut fait –, une seule minute de film nécessitait le travail de 50 dessinateurs pendant 500 heures. Le film dure, très exactement, 96 minutes et 11 secondes !

Les fleurs du mal

Fred est un flic qui travaille sous couvert d'un "complet brouillé", une enveloppe qui cache sa vraie apparence et le rend discret ; Bob Arctor est quant à lui un junkie, qui vit avec d'autres camés dans une baraque miteuse, passant leur temps à prendre de la Substance M et ...

Lire la suite
8
PFloyd

La Substance M a déjà peu à peu modifié ma perception au moment où les premières images apparaissent à l'écran. D'ailleurs est ce que je regarde l'écran ou est ce que c'est lui qui me regarde ? Les autres spectateurs sont ils complices ? Au courant ? M'ont ils tendu un ...

Lire la suite
8
Tybalt

Le meilleur film de junkies

Y'a des trucs pas clairs dans ma tête. Vous savez, c'est quand vous croyez connaître ce que vous êtes, ce que vous faites et pourquoi vous le faites. Quand vous pouvez énumérer vos passions, votre plat préféré et le dernier film que vous avez vu, avec cet acteur si marrant, ...

Lire la suite
8
Amrit
A voir également
Affiche du film DATE LIMITE

à partir de

2.99
Inclus danspassillimite
 
Affiche du film SHERLOCK HOLMES

à partir de

2.99
Inclus danspassillimite
 
Affiche du film BEFORE SUNSET

à partir de

2.99
Inclus danspassillimite
 
Affiche du film DIVERGENTE

à partir de

3.99
-50%
pour les abonnés
 
FilmoTV vous recommande
Affiche du film COMME DES BETES

à partir de

4.99
 
Affiche du film THE WAVE

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film DANS L OMBRE DE TEDDY RINER

à partir de

3.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film AMERICAN NIGHTMARE 3 : ELECTIONS

à partir de

4.99
 
Affiche du film INSAISISSABLES 2

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film LA TORTUE ROUGE

à partir de

3.99
-50%
pour les abonnés