SÉLECTION OFFICIELLE

2017
89 mn
Ce film n’est plus disponible

2017
89 mn
Ulysse, un apprenti-réalisateur idéaliste, est très content : son film vient d'être sélectionné au Love Film festival qui se déroule à La Réunion. Il invite Clotilde, sa jeune et jolie voisine à faire le voyage avec lui. Hélas, la veille du départ, Ulysse apprend que son film n'a finalement pas été choisi. De peur de décevoir Clotilde, Ulysse lui cache la vérité...
Ce film n’est plus disponible
Comédie
France
Tous publics

1 min avant
2 min après
Les + de filmo

Le film que vous allez voir est selon son réalisateur Jacques Richard un « divertissement intelligent » : Sélection officielle, présenté pour la première fois en mai 2016 lors du Festival de Cannes, porte en effet sur le petit monde des festivals de cinéma un regard tout à la fois informé et humoristique, affectueux et distancié. On y suivra les tribulations d’un jeune cinéaste, Ulysse Pigozzi, interprété par quatre acteurs différents, dont le premier film a été sélectionné au « Love Film Festival » lequel se déroule sur l’Ile de la Réunion. C’est du moins ce qu’il croit et c’est le point de départ d’un film qui se situe assurément dans le droit film de « La Nuit américaine » de François Truffaut entre hommages et coups de griffe.

Jacques Richard et son coscénariste Jean Streff ont allègrement mêlé fiction et réalité pour écrire Sélection officielle. Inventant de toutes pièces un festival de cinéma et ses principaux protagonistes, ils ont en revanche puisé dans le véritable quotidien de ces manifestations cinématographiques pour en décrire de l’intérieur le fonctionnement. Tout ici est donc à la fois vrai et faux. C’est le propre du cinéma lui-même. Et c’est le propre de ces festivals qui en sont tout naturellement le reflet et qui font partie intégrante de la magie du 7è Art. On rappellera ici que chaque année en France se déroulent plus de 350 festivals dédiés au cinéma !

Alors, certes, le « Love Film Festival » inventé par Jacques Richard, ce n’est ni Cannes, ni Berlin, ni Venise, mais il est bien à l’image de la majorité de ces manifestations faites par des fous de cinéma pour des fous de cinéma. Aussi bien, on croisera dans cette « Sélection officielle » un projectionniste joué par Bernard Menez (souvenez-vous, il était le juvénile régisseur de La Nuit américaine justement), l’excentrique fondateur-directeur de festival  joué par Jean-Claude Dreyfus et que voudrait bien remplacer son assistante, sans compter un réalisateur aussi mythomane que parano incarné par Bruno Putzulu et, cerise sur le gâteau, l'inévitable critique de cinéma ici nommé Jean-Michel Bitume joué et déjoué par  Jean-Christophe Bouvet. Mais, place à la nouvelle édition du « Love Film Festival ».

 
Dans le même genre vous pouvez trouver LA CITÉ DE LA PEUR (Le film écrit par les Nuls et réalisé par Alain Berbérian a pour cadre, décor et presque personnage principal un Festival de Cannes joyeusement caricaturé, le pendant du "Love Film Festival " du film de Jacques Richard) ou encore LA NUIT AMÉRICAINE (Comme Truffaut, Jacques Richard nous plonge dans les coulisses du cinéma).

Autour du film