SEULS SUR TERRE

À partir de 2.99 € | -50% avec le Pass Illimité (sous conditions)
Ce film de "survival" surprend et déjoue nos attentes par la présence inattendue de Charlotte Gainsbourg
Aventure / Action - 2018 - Etats-Unis d'Amérique - 95 MIN - VM - HD - Tous publics
Del pense qu’il est le dernier homme sur Terre après qu’une catastrophe a emporté toute la population. Chaque jour, il visite méthodiquement les maisons afin de recueillir des objets utiles, enterrer les morts. Sa vie est ainsi rythmée, dans le calme et la solitude. Pourtant, il va découvrir qu’il n’est pas totalement seul...
5.3 / 10
5.3 / 10
1 min avant1 min avant
2 min après2 min après
Les avis surSens Critique
Nadia Meflah
Nadia Meflah
CHRONIQUEUR

Réalisé par Reed Morano, une des cinéastes de la sérié dystopique La servante écarlateSeuls sur la Terre joue sur nos attentes pour mieux les déjouer, et ce avec une grande finesse. En effet, comment le héros va-t-il pouvoir survivre dans un monde décimé ? Or, dès les premières scènes, nous comprenons très vite, sans qu'aucune parole ne soit encore prononcée, que cet homme s'en sort plutôt bien. Sa solitude ne semble guère le déranger, au contraire. Il est tout à son ouvrage, visiter et nettoyer les maisons.

Méthodique et rigoureux, ce rituel semble le maintenir en vie, et il sait parfois apprécier un bon verre de vin rouge lorsque la nuit tombe. Interprété avec une belle sobriété par l'acteur Peter Dinklage, le film adopte un ton presque documentaire dans sa veine réaliste.

Mais la machine est grippée par l'irruption soudaine de la jeune Elle Fanning. Une arrivée qui se fait en deux temps : tout d'abord par un magnifique feu d'artifices absolument incongru, suivi le lendemain par la découverte du corps inanimé d'une jeune fille blonde échouée dans une voiture accidentée. 
Là se niche l'étrangeté car c'est bien elle qui suscite la fiction et le trouble bien plus que les raisons de la disparition de la population qui passerait presque au second plan....

 
Dans le même genre vous pouvez trouver THE ROAD (Pour le caractère poignant et la sobriété que ces deux films partagent.) ou encore LA GUERRE DES MONDES (Parce qu'il plonge au coeur de la terreur : celle de l'extermination de l'espèce humaine).

Réalisé par

Même casting

Pas si éloigné