Bande Annonce de SEVEN SWORDSDécouvrez la bande Annonce de SEVEN SWORDS sur FilmoTVhttp:////content.filmotv.fr/elts/programmes/832/fond/832_w_500.jpg
Tsui Hark
Charlie YeungDonie YenJingwu MaHonglei SunLeon LaiLiu Chia Liang

SEVEN SWORDS

147 mn

Note de SensCritique :

6.2 / 10
voir la bande annonce

Réalisateur : Tsui Hark.

Casting : Charlie Yeung, Donie Yen, Jingwu Ma, Honglei Sun, Leon Lai. Liu Chia Liang

Synopsis : Début du XVIIe siècle : les Mandchous de la dynastie Ching imposent une loi martiale, interdisant la pratique des arts martiaux dans tout le Nord-ouest de la Chine. L’ex-général Wind Fire y voit une opportunité de s’enrichir en massacrant des villageois hors-la-loi pour toucher les récompenses. Alors que Wind fire s’apprête à attaquer le village martial,  un ancien exécuteur sort de sa retraite pour protéger le village. Accompagné de deux guerriers, il rallie le Mont céleste, afin de demander l’aide du maître Shadow-glow, lequel lui adjoint quatre de ses disciples. Sept épées pour combattre la tyrannie…

Scénario : Cheung Chi-Sing, Chun Tin Nam.
Musique : Kenji Kawai.
Pays : Chine | Corée du Sud | Hong-Kong
Tags : Aventure / Action, Histoires dans l'histoire, Films chinois, Armes blanches, Wu xia pian.

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
voir ce film
Présenté à Venise en 2005, Seven swords devait marquer le retour du Hongkongais Tsui Hark au premier plan du cinéma chinois. En adaptant un roman d’arts martiaux très populaire, il espérait lancer une série de films en plusieurs épisodes à la manière du Seigneur des anneaux. Seven swords devait en être le pilote, en même temps qu’un porte étendard d’autant plus prestigieux qu’il s’inpire des Sept samourais de Kurosawa, le film qui a donné envie à Tsui Hark de faire du cinéma.

Hélas, emporté par son ambition, le hong kongais a filmé une histoire qui ne pouvait pas tenir en moins de quatre heures, une durée impraticable pour ses commanditaires qui lui ont imposé de le réduire à deux heures trente, la limite de rentabilité pour une exploitation en salles. Tel quel, le film en souffre : trop court, trop dense, manquant d’espace pour respirer, il paraît paradoxalement trop long. Il en reste quand même une galerie de personnages étonnants, interprétés par des acteurs qui n’ont jamais été aussi bien servis, et une succession de scènes virtuoses, dont la beauté sidérante ne peut échapper à personne.
Seven swords décrit les parcours individuels de sept guerriers qui apprennent à surmonter leurs faiblesses et à unir leurs forces. Dans le roman originel, le début est entièrement raconté en flash backs. Tsui Hark, qui n’aime pas les solutions simplistes, mais devait aussi réduire la durée de son  film, a bouleversé l’ordre des séquences et  imaginé de montrer aux spectateurs le résultat d’abord et les flashbacks ensuite. Il en résulte une certaine confusion, amplifiée par une ellipse invraisemblable au premier tiers du film. Pour ne rien arranger, le cinéaste a délibérément supprimé des éléments qui permettent de reconnaître certains personnages, afin dit-il de pouvoir les développer dans des films à venir.

Tsui Hark a tenu à tourner son film sur les lieux décrits dans le roman, c’est à dire sur le mont Tian, dans une province du Nord-ouest de la Chine. Le climat était tellement rude que beaucoup de membres de l’équipe ont déclaré forfait ou sont tombés malades.
Lassé du style à base de câbles qu’il avait contribué à populariser, le réalisateur a voulu innover en demandant à ses directeurs de cascades de créer des combats plus réalistes, c’est-à-dire plus près du sol.

Malgré un bon accueil critique,  l’échec commercial de Seven swords a définitivement enterré l'espoir de tourner les suites. Quant aux scènes tournées qui pouvaient laisser espérer une version director’s cut, il faut faire une croix dessus : pour les intégrer dans le film existant, il faudrait les étalonner  de la même façon, ce qui implique des crédits que le cinéaste est loin d’avoir, et d’autre part, il faudrait remettre la main sur les bobines, qui sont probablement perdues depuis longtemps. Seven swords restera parmi les grands films légendaires qui ne sont pas tout à fait ce qu’ils auraient dû être. Tel quel, ce n’est qu’un chef-d’œuvre amputé.

Voilà tout ce que j'aime réuni dans un film , et pourtant je trouve sa moyenne étrangement basse . Le film est visuellement incroyable , sans doute le plus beau de Tsui Hark - et pourtant il en a fait un paquet de beaux films - , la photographie est somptueuse , de la neige ...

Lire la suite
9
Alex6360

Tournez sept fois votre épée dans la main.

Après avoir étanché sa soif de vengeance envers Sony avec un Black Mask 2 plus punk que jamais, Tsui Hark s'accorde une pause au cours de laquelle germe en lui l'idée de produire une série télé adaptée du roman fleuve Les Sept Epées du Mont Céleste de Liang Yu-Sheng ( ...

Lire la suite
9
Mike Öpuvty

Fans de films de sabre, de chorégraphies à la Shaw Brothers, et de légendes à la Histoire de fantômes chinois vous allez être servis. Un monument de Tsui Hark qui nous invite en pleine Chine médiévale et héroïque. Des personnages très travaillés et interprétés par ...

Lire la suite
8
Spoof
A voir également
Affiche du film KINGDOM OF WAR

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film DÉTECTIVE DEE : LE MYSTÈRE DE LA FLAMME FANTÔME

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film 10 000

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film THE GRANDMASTER

à partir de

2.99
Inclus danspassillimite
 
FilmoTV vous recommande
Affiche du film COMME DES BETES

à partir de

4.99
 
Affiche du film THE WAVE

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film DANS L OMBRE DE TEDDY RINER

à partir de

3.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film AMERICAN NIGHTMARE 3 : ELECTIONS

à partir de

4.99
 
Affiche du film INSAISISSABLES 2

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film LA TORTUE ROUGE

à partir de

3.99
-50%
pour les abonnés