SHANGHAI SURPRISE

1986
93 mn
Ce film n’est plus disponible

1986
93 mn
Parce qu'à l'époque Madonna est au sommet de sa gloire, et Sean Penn surnommé "Monsieur Madonna"

Gloria Tatlock est une prude missionnaire envoyée à Shanghai pour y trouver la plante permettant d’apaiser les souffrances des blessés du conflit sino-japonais. Dans le port de la ville, elle va faire la connaissance de Glendon Wasey, vendeur de cravates phosphorescentes, particulièrement mal embouché et désireux de rentrer chez lui. Leur improbable rencontre va faire basculer leur...

Ce film n’est plus disponible
Aventure / Action
Grande-Bretagne
Tous publics

1 min avant
2 min après
Les + de filmo

Un an, presque jour pour jour, après leur très médiatisé mariage sur la plage de Malibu, Madonna et Sean Penn sont à l’affiche de Shanghai Surprise, qu’ils présentent comme le premier titre de leur future commune filmographie. La brièveté de leurs matrimoniales aventures et l’accueil plutôt mitigé réservé à ce premier opus mirent prématurément un terme à leurs projets d’étroite collaboration.

Sous la direction de Jim Goddard – avec deux « d » –, les tourtereaux se retrouvent, ici, au cœur du Shanghai surpeuplé de l’entre-deux-guerres ; elle, en prude missionnaire essayant d’évangéliser les foules ; lui, en vendeur de cravates phosphorescentes mal embouché. Leur destin basculera à l’instant où ils se croiseront dans le port de la mégapole chinoise.

Face à une blonde Madonna, rappelant Jean Harlow ou Carole Lombard, Sean Penn emprunte largement à Clark Gable et à Humphrey Bogart. Ce véritable hommage au cinéma des années 1930 fut voulu et coproduit par George Harrison. Ex-benjamin des Beatles – qui, jadis, chantèrent Lady Madonna ! –, ce fringant quadragénaire, reconverti dans le cinéma, interprète, ici, la chanson du générique et, de plus, fait à ses fans le cadeau d’une brève apparition !

 
Dans le même genre vous pouvez trouver BLANCHES COLOMBES ET VILAINS MESSIEURS (1955) (C’est pour gagner un pari que Sky, mauvais garçon newyorkais, va séduire (et finalement épouser) une jeune fille toute dévouée à l’Armée du Salut.) ou encore A L’EST DE SHANGHAI (1932) (Bien qu’il n’obtînt pas le succès escompté, ce 16e film d’Alfred Hitchcock (alors âgé de 32 ans) est, pour sa période anglaise, son film préféré.).