SHORTA

2020
104 mn
À la carte à partir de 4.99 € | -50% pour les abonnés

2020
104 mn
Parce que c'est un survival en milieu urbain qui ne laisse pas le temps de respirer
Pour des raisons encore obscures, un jeune fils d'immigré, placé en garde à vue par la police, se retrouve dans le coma. Pendant ce temps-là, les agents Høyer et Andersen effectuent une patrouille de routine dans Svalegården, une banlieue chaude (fictive) de Copenhague. Lorsque la nouvelle de la mort du jeune homme est révélée, des émeutes éclatent...
À la carte à partir de 4.99 € | -50% pour les abonnés
Aventure / Action
Danemark
- 12 ans
VM - HD

1 min avant
2 min après
Les avis sens critique
Les + de filmo

Anders Ølholm et Frederik Hviid, ont été récompensé dès leurs débuts : Anders comme scénariste (Antboy) et Frederik comme réalisateur de courts métrages (Palma, King) et d’épisodes de séries (en particulier Follow The Money) ! Shorta est leur premier long métrage, produit par Toolbox Film, une société danoise qui a le vent en poupe, porté notamment par le succès de Daniel (sur le photographe Daniel Rye, retenu captif par Daech pendant plus d’un an), et de Code Poursuite (un film d’action destiné à un jeune public). 

Les réalisateurs ont tenu, avec Shorta, à s’éloigner d’une tradition de réalisme social qui pèserait, selon eux, sur la façon de faire des films au Danemark, notamment en expliquant beaucoup la psychologie des personnages. Au contraire, avec Shorta, le spectateur découvre les personnages au travers de leurs échanges et de leurs actes, au fur et à mesure que se déroule le film. Leurs influences principales étaient plutôt américaines, du côté de William Friedkin ou Walter Hill. 

Avec ses faux airs de Michael Chiklis (interprète de Vic, le chef du groupe de flics pour le moins borderline de la série The Shield), Jacob Hauberg Lohmann est un visage familier pour les danois qui le voient dans de nombreuses séries à la télévision (Norskov, Follow the Money) ou au cinéma en dieu nordique, dans Valhalla, adaptation moins super-héroïque que celle des studios Marvel (Thor : Ragnarök) de la mythologique bataille de Ragnarök. Simon Sears est un acteur reconnu au Danemark, et à l’international, notamment grâce à son rôle dans la série Au nom du père. Face à ces acteurs chevronnés, on retrouve le jeune Tarek Zayat (Amos), dont c’est la première expérience cinématographique.

 
Dans le même genre vous pouvez trouver LES MISÉRABLES (LADJ LY) (Sorti peu de temps après Les Misérables, Shorta en est d'une certaine manière la version nordique.) ou encore UN PAYS QUI SE TIENT SAGE (Un autre point de vue sur les violences policières, plus documentaire et surtout plus militant).

FilmoTV vous recommande

Même casting

Pas si éloigné