SHREK 4

Disponible dans l'abonnement
Parce que ce dernier épisode demeure le plus gros budget de la saga : plus de 175 millions
Jeunesse - 2010 - Etats-Unis - 90 MIN - VM - HD - Tous publics
Après avoir vaincu un méchant dragon, sauvé une belle princesse et le royaume de ses parents, que peut encore faire un ogre malodorant et mal léché ? Shrek se retrouve soudain transporté dans un monde parallèle où les ogres sont pourchassés, où Fiona et son bien-aimé ne se jamais rencontrés... Shrek va-t-il réussir à déjouer le sortilège ?
5.2 / 10
5.2 / 10
1 min avant1 min avant
2 min après2 min après
Les avis surSens Critique
Carlos Gómez
Carlos Gómez
CHRONIQUEUR

Après 4 épisodes, on s’est dit, ça va commencer à sentir l’écurie. La vie de Shrek confine au bonheur parfait : une femme qu’il aime et des enfants (Fergus, Furckle et Félicia) qui gambadent autour, symbole de leur félicité conjugale.

Seulement voilà, retourné dans leur marais, Shrek commence à s’ennuyer ferme et l’éducation des gosses ça va cinq minutes. Il va même pourrir leur fête d’anniversaire, je dis ça pour que vous vous prépariez à ce terrible dérapage. A la suite, Shrek, tel le personnage de Peter Parker dans Spiderman 3, va être tenté de révéler sa face la plus sombre, au contac du nain Tracassin…

Cet infâme gnôme est le méchant du film Moitié Grand vizir Iznogoud, moitié Raspoutine, il a été emprunté avec beaucoup de liberté de la part des scénaristes, à l’univers des frères Grimm qui en avaient fait au XIXe siècle le personnage central d’un de leurs romans.

 
Dans le même genre vous pouvez trouver RETOUR VERS LE FUTUR (1985) (Parce que Shrek est lui aussi prisonnier d'une boucle spatio-temporelle dont il doit sortir pour rétablir l'ordre naturel.) ou encore SHREK LE TROISIÈME (Le quatrième a pris la suite !).

Réalisé par

Même casting

Pas si éloigné