SI TU VOYAIS SON COEUR

À partir de 10.99 €
Parce que ce film français est adapté d'un roman cubain. On y croise un acteur mexicain (Gael Garcia Bernal) et un Argentin (Nahuel Pérez Biscayart).
Policier / Suspense - 2018 - France - 86 MIN - VF - HD - Tous publics

Après la mort accidentelle de son ami Costel, Daniel s’installe dans un hôtel miteux, le Métropole. Il y fait la rencontre de Francine, une jeune femme aussi paumée que lui, mais qui va changer sa vie.

Réalisé par

4.9 / 10
1 min avant1 min avant
2 min après2 min après
Les avis surSens Critique
Sylvain Angiboust
Sylvain Angiboust
CHRONIQUEUR

Si tu voyais son cœur est l’adaptation du roman Mon ange de l’écrivain Guillermo Rosales paru en 2002. L’auteur y racontait les relations d’un exclu avec des exilés cubains dans un hôtel à Miami. La réalisatrice Joan Chemla a choisi de transposer l’action à Marseille dans un hôtel social, et de faire du personnage principal un gitan.

Lorsque son meilleur ami meurt dans un accident, Daniel trouve refuge au Métropole, un hôtel miteux, en attendant de rembourser la famille du mort. Pour ce faire, il organise des cambriolages plus ou moins réussis, jusqu’au jour où il rencontre une mystérieuse fille confiée au tenancier de l’hôtel.

Pour son premier long métrage, Jaon Chemla s’est entourée de collaborateurs prestigieux : Santiago Amigorena au scénario, et dans les rôles principaux le mexicain Gael Garcia Bernal, l’Argentin Nahuel Perez Biscayart, révélé par 120 battements par minute et Au revoir là-haut, sans oublier Marine Vacth dans le rôle de la mystérieuse pensionnaire qui va inciter le héros à prendre sa liberté. C’est un film noir tempéré de poésie qui mérite d’être découvert.  

FILMOTV VOUS RECOMMANDE

Même casting

Pas si éloigné

Le contexte

Gael García Bernal

Une autre plongée dans le monde des gitans. Le film se situe à mi-chemin entre le polar et le documentaire, avec des acteurs non-professionnels.

Joan Chemla

Plus qu'un film policier, "Série noire" est une descente aux enfers et une histoire d'amour impossible sur fond de décrépitude urbaine. C'est aussi le meilleur rôle de Patrick Dewaere.

Y TU MAMÁ TAMBIÉN

VOUS AIMEREZ PEUT-ETRE DANS LE PASS