SILENT RUNNING

Bientôt disponible
Pour "le plan de Saturrne" qui aurait servi à 2001 si les effets avaient été au point
Dispo. le 01/07/2021
Science-fiction - 1972 - Etats-Unis - 86 MIN - Tous publics

Dans le futur, la Terre a été ravagée par une guerre nucléaire et les derniers spécimens de plantes saines ont été envoyés dans l’espace. L’astronaute Freeman Lowell prend soin de ces plantes mais, lorsque l’équipage de son vaisseau reçoit l’ordre de s’en débarasser, il se révolte.

6.2 / 10
6.2 / 10
1 min avant1 min avant
2 min après2 min après
Les avis surSens Critique
Sylvain Angiboust

Dans de vastes stations spatiales, des fonctionnaires veillent sur des serres gigantesques où l’on entretient ce qui reste de faunes et flores ayant survécu aux guerres de l’humanité. Quand, du sommet de la hiérarchie, surgit l’ordre de les détruire. 

L’appareil militaro-industriel de cet hypothétique futur n’est pas plus écologique que ne l’était, déjà, le monde où Douglas Trumbull a réalisé ce film prophétique, soit en 1972. Bruce Dern y incarne le gardien du jardin d’Eden, une sorte de terroriste écolo, dont le péché est d’aimer ce monde sous serre et d’y avoir les mains vertes. 

Oeuvre cinématographiquement prémonitoire, en souhaitant qu’elle ne le soit historiquement, « Silent Running » (course silencieuse) n’a rencontré à sa sortie qu’une indifférence polie. Depuis le film est devenu une référence pour tous les amateurs de fables cosmiques. On ne le savait pas encore à l’époque mais, dans l’espace, on n’entend pas les arbres crier.

 
Dans le même genre vous pouvez trouver SEUL SUR MARS (Parce que, comme Bruce Dern dans "Silent Running", Matt Damon passe la plus grande partie de ce film de science-fiction tout seul. Naufragé sur la planète Mars, il essaie de rentrer sur Terre.) ou encore SOLEIL VERT (Parce que ce film de science-fiction dystopique pose des questions écologiques, toujours aussi importantes aujourd'hui que dans les années 1970.).

Réalisé par