Bande Annonce de SKY CRAWLERSDécouvrez la bande Annonce de SKY CRAWLERS sur FilmoTVhttp:////content.filmotv.fr/elts/programmes/1694/fond/1694_w_500.jpg
Mamoru Oshii
Rinko KikuchiBryce HitchcockChiaki KuriyamaShosuke Tanihara

SKY CRAWLERS

116 mn

Note de SensCritique :

6.5 / 10
voir la bande annonce

Réalisateur : Mamoru Oshii.

Casting : Rinko Kikuchi, Bryce Hitchcock, Chiaki Kuriyama. Shosuke Tanihara

Synopsis : Dans un futur alternatif, après des décennies de guerre, le monde a fini par arriver à une paix durable. Mais les Terriens ont désespérément besoin de retrouver un peu d'action. Pour apaiser ses citoyens, le gouvernement met alors en place un cycle de guerres d'un genre nouveau : celles-ci seront désormais organisées par des sociétés militaires privées, dans le seul but de divertir la population. C’est alors que la dernière recrue à rejoindre les pilotes de Sky Crawlers se retrouve impliquée dans un nouveau projet militaire, visant à rendre les pilotes infaillibles…

Scénario : Hiroshi Mori.
Musique : Kenji Kawai.
Pays : Japon
Tags : Science-fiction, Armée et militaires, Films japonais, Inédits au Cinéma, Guerre / Western.

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
voir ce film
Sky Crawlersest le quinzième film de Mamorou Oshii, incontestablement l'un des plus grands cinéaste d'animation, et sans doute l'un des meilleurs cinéastes japonais vivants tout court. Comme ses films les plus célèbres, Ghost in The Shell 1 et 2, Patlabor ou encore Avalon (l'un de ses rares films en prise de vue réelle), Sky Crawlers met en scène des personnages de tragédies, humanoïdes programmés pour tuer, à l'identité trouble et aux questionnements existentialistes incessants.

En l'occurrence, ils'agit ici de pilotes de chasse appelés Kildren, une race d'humains génétiquement modifiés afin de ne pas vieillir, demeurant toute leur vie adolescents. Dans un monde retro-futuriste, hanté par le 20e siècle, leur existence se résume à faire la guerre au service de grandes compagnies privées, dans le seul but de divertir la population. La guerre est en effet ici un pur simulacre : le monde est en paix, mais les kildren, race maudite et immortelle, sont condamnées à se battre dans les cieux pour le seul plaisir des foules. Et leur seule porte de sortie est la mort au champ d'honneur.

Mêlant 3D et animation classique, Sky Crawlers est à une splendeur visuelle, dont l'épure extrême, au bord de l'abstraction, surprendra peut-être les admirateurs du baroque Ghost In The Shell 2 : Innocence. Toutefois cette simplicité apparente ne doit pas masquer la richesse du film, tant esthétique que philosophique. Oshii alterne ainsi de nombreuses scènes de contemplation ou d'introspection, avec des scènes de combat aérien virtuoses, dont l'intensité n'a d'égale que la profonde tristesse qui se lit dans les yeux de ses protagonistes. Toujours entourés d'un halo lumineux, comme vivant dans un souvenir ouaté, les Kildren sont typiques de ces héros oshien, poupées de chair sacrifiés sur l'autel du cynisme de puissantes multinationales.
Comme tousles films de Mamoru Oshii, Sky Crawlers met en scène un basset, animal iconique, presque divin aux yeux du cinéaste, qui fait surtout office de clin d'oeil à ses fans. Cependant, un détail vous aura peut-être frappés : affublés de leurs masques de combat, les pilotes semblent eux aussi dotés d'un museau de chien. Et l'on se demande, du joyeux basset ou du Kildren aux commandes de son engin de mort, qui est le plus humain. C'est que l'humanité, chez Oshii, fait toujours question, n'est jamais une évidence, surtout lorsqu'elle se combine au thème de la guerre.

Cette idée est clairementune prolongation de celle développée dans le film animé Jin Roh, qu'Oshii n'a pas réalisé mais dont il a écrit le scénario. Sous-titré La brigade des loups, Jin Roh est une oeuvre de science-fiction spéculative, situé dans un monde rétro-futuriste imprégné par l'imaginaire de la seconde guerre mondiale, dans laquelle un jeune homme entrainé à tuer se remet en question. Et comme dans Sky Crawlers, il y tient en fait un discours sur la jeunesse actuelle des pays développés, qui porte sur ses frêles épaules le poids d’un passé qu'elle ne comprend pas. La référence est d'ailleurs clairement assumée puisqu'un des personnages de Sky Crawlers, en l'occurrence le pilote absent et remplacé au début du film, s'appelle Jin Roh.

Mais s'il remetsur l'établi les principaux motifs de l'auteur japonais, Sky Crawlers n'est pas, pour autant, une simple redite. Les thèmes de la société déshumanisée, de la frontière entre le réel et le virtuel, du souvenir manipulé, des adultes dans des corps d’enfants et de la boucle temporelle sont bel et bien présents. Mais ils s'inscrivent ici dans une fiction profondément mélancolique, encore plus que d'habitude, dont la lenteur et l'abstraction peuvent d'abord rebuter, avant de susciter la fascination. Jamais Oshii ne semble être allé aussi loin dans le décharnement, dans l'épure de son propre système. Et pourtant aucune complaisance n'est à signaler. Les plans sont étirés comme rarement dans un film d'animation, mais chaque seconde en est essentielle. L'art de Mamoru Oshii se déploie de plus en plus dans l'infime, dans la microvariation, et l'on est en droit de se demander, à l'issue de Sky Crawlers, jusqu'où il est capable d'expérimenter. Le ciel semble bien être sa seule limite.

Dôzo yoroshiku onegaishimasu

Second film vu de Mamoru Oshii après son emblématique Ghost in the shell. Le moins qu'on puisse dire c'est que son style est immédiatement reconnaissable. Longs plans contemplatifs, musique lancinante à t'électriser l'épiderme, personnages prisonniers d'eux mêmes, enchaînant ...

Lire la suite
7
Hypérion

Lancinant mais fortement évocateur

The Sky Crawlers est un gros choc culturel à plusieurs niveaux : 1) Ça parle d'enfants militaires pilotes de chasse qui vont aux putes, fument comme des sapeurs, se murgent au vin rouge, couchent les uns avec les autres et développent des névroses suicidaires. S'il n'a pas ...

Lire la suite
7
Ezhaac

Floating in thin air

Excellent. Pour les fans de Mamoru Oshii, ce film est dans la pure tradition du monsieur. Un rythme lent qui envoute carrément le spectateur et qui lui laisse le temps de penser, agrémenté d'action superbement bien transcrite qui fait office de pause (oui, ici, l'action est ...

Lire la suite
8
Flatmalek
A voir également
Affiche du film BABEL

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film SPACE BATTLESHIP

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film OUTLANDER

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film FINAL HOURS

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
FilmoTV vous recommande
Affiche du film BASTILLE DAY

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film APPRENTICE

à partir de

3.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film IRREPROCHABLE

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film SUICIDE SQUAD

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film GENIUS

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film INSAISISSABLES 2

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés