SLING BLADE

Bientôt disponible
Drame - 1997 - Etats-Unis - 135 MIN - Tous publics

Maltraité durant son enfance par ses parents, Karl Childers a passé vingt-cinq ans dans un asile psychiatrique après avoir tué sa mère. Libéré, il retourne dans son village natal et parvient à se faire embaucher comme mécanicien dans un garage, en dépit de son handicap mental. Il est hébergé par la mère d’un camarade de travail, Linda. Mais le compagnon de cette dernière, le brutal Doyle Hargraves, lui voue une antipathie immédiate. Il est vrai que cet homme est une brute qui se plait à humilier ceux qui ne peuvent lui résister. Karl comprend que Linda est en danger, il cherche à la protéger...

Réalisé par

6.9 / 10
1MNavant
2MNaprès
Les avis sur Sens Critique
Yves Alion
Yves Alion
CHRONIQUEUR

Certains comédiens excellent à jouer les durs alors qu’ils ont joui dès leur enfance d’une existence dorée. C’est une question de talent. Mais ce n’est pas le cas de tout un chacun. Billy Bob Thornton par exemple. Il n’est pas nécessaire de tout savoir de cet acteur qui se plaît à rouler les mécaniques pour se douter qu’il ne faut pas lui chercher des noises. Natif de l’Arkansas, cet état du Middle West dont Bill Clinton fut gouverneur, Billy Bob n’est ni un intello de la côte Est ni un play-boy hâlé au soleil californien. Il se dégage ainsi de lui une authenticité douloureuse qui apporte une indéniable dimension supplémentaire à nombre de ses personnages. Parvenu à l’âge adulte notre homme a bouffé de la vache enragée plus souvent qu’à son tour avant de percer dans l’univers du cinéma. On murmure qu’il a dû séjourner plusieurs semaines à l’hôpital faute de s’être alimenté convenablement, les carences en potassium étant particulièrement criantes. Mais aujourd’hui il fait partie de ceux sur lesquels se bâtissent les projets. Il en est sans doute flatté mais ne change pas pour autant le regard distancié qu’il porte sur les vanités de ce monde. On l’aura compris, le rôle qu’il interprète dans Sling blade lui va comme un gant. Il est vrai que le metteur en scène ne pouvait qu’avoir la plus grande sympathie à l’égard de l’acteur, puisqu’il s’agit d’un film signé... Billy Bob Thornton. Son premier. Un film percutant, dérangeant, violent, qui laisse entrevoir non seulement la naissance d’un vrai cinéaste mais aussi la générosité d’un regard qui refuse toute complaisance…

Tags

Contexte

Billy Bob Thornton

OPEN RANGE

Vous aimerez peut-être dans le Pass Illimité