Bande Annonce de SMASH HIS CAMERADécouvrez la bande Annonce de SMASH HIS CAMERA sur FilmoTVhttp:////content.filmotv.fr/elts/programmes/2874/fond/2874_w_500.jpg
Léon Gast
Angelina JolieBrad PittMarlon BrandoCharles ChaplinElizabeth TaylorFloyd AbramsRichard BurtonRobert Reford

SMASH HIS CAMERA

87 mn

Note de SensCritique :

6.8 / 10
voir la bande annonce

Réalisateur : Léon Gast.

Casting : Angelina Jolie, Brad Pitt, Marlon Brando, Charles Chaplin, Elizabeth Taylor, Floyd Abrams, Richard Burton. Robert Reford

Synopsis : Ron Galella est photographe de stars. Soit un paparazzo. Et ce depuis le début des années soixante. Et lorsque Ron jette son dévolu sur une personnalité, il ne la lâche plus. Son acharnement lui vaut l'admiration de certains et le mépris du plus grand nombre qui voit en lui un fléau vivant aux crochets de ceux qu'il persécute. Lui considère qu'il rend service à la société en montrant les vedettes sous leur vrai jour. Il se considère comme étant la star des paparazzi.

Scénario : Léon Gast.
Musique : Craig Hazen, David Wolfert.
Pays : Etats-Unis d'Amérique
Tags : Documentaire, Gens du spectacle, Pour de vrai, Film de poursuite, Inédits au Cinéma, Des photographes, Festival de Sundance.

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
voir ce film

Il s’appelle Ron Galella, il est américain et il exerce la profession de paparazzo, soit de photographe de célébrités. Le terme de paparazzo au singulier ou de paparazzi au pluriel, voulant dire moustique en italien, ayant été inventé par Federico Fellini puisque ce dernier avait donné ce nom à l’un des personnages de son célèbre film La dolce vita, qui photographiait les pipole comme on le dirait de nos jours.

Inédit en France, le film Smash his camera retrace la vie et l’œuvre donc de Ron Galella depuis ses débuts dans les années soixante et jusqu’au tournage du documentaire en question, en 2010. Une vie remplie d’images glanées ci et là à force de ruses, de traques, d’audaces, de harcèlement, de sans-gêne et parfois au prix de condamnation par les tribunaux, voire de mâchoire brisée comme ce fut le cas lorsque Marlon Brando lui administra un coup de poing magistral tentant ainsi de le dissuader de continuer à le prendre en photos où qu’il se rende. Mais tout cela en vain, car Ron Galella est du genre qui n’abandonne jamais et poursuit les idées qu’il a dans le crâne jusqu’au bout. D’ailleurs le titre même du film Smash his camera, traduisez Détruisez sa caméra, est emprunté à un ordre donné par Jacqueline dite Jackie, Kennedy, devenue plus tard Jackie Onassis, à l’un de ses gardes du corps à propos de Galella qui la poursuivait dans Central Park à New York.


Le réalisateur du film, Léon Gast, à qui l’on doit le célèbre documentaire When we were kings auréolé d’un Oscar en 1997, a effectué ici une plongée au cœur des archives de Galella, mais l’a aussi accompagné sur ses lieux de travail en plus d’avoir recueilli les témoignages de personnes le connaissant bien, et puis d’autres ayant eu affaire à lui comme les avocats de certaines stars de Hollywood par exemple. Gast a par ailleurs obtenu pour ce film, le prix du meilleur réalisateur dans la catégorie documentaires au festival de Sundance, en 2010.

Et puis vous le verrez dans le film, les paparazzi ont de drôles de façons de tomber amoureux et de poursuivre leurs bien aimées de leurs assiduités.

On prend la pose. Ouistiti !     

Relation fusionnelle donc entre le paparazzo et son sujet de prédilection, comme le démontre ce rapport d’amour haine bâti entre Ron Galella et Jackie Kennedy. Rapport qui situe d’un côté, le photographe s’octroyant la liberté de s’immiscer sans la moindre culpabilité, dans le quotidien de sa proie si l’on peut dire, et de l’autre, la victime en question. Une femme craintive, sur ses gardes, peu rassurée par rapport à ses enfants, mais d’une certaine manière presque en demande de cette présence comme tente de le prouver devant les magistrats l’avocat de Galella en exhibant une photo de Jackie Kennedy souriante devant l’objectif de son présumé persécuteur à qui elle intentait un procès pour harcèlement.

Ron Galella l’avoue dans le film, son obsession pour Jackie Kennedy est certainement née du fait qu’il était à ce moment de son existence, célibataire et avait donc besoin d’une femme dans sa vie. Il se l’est créée par procuration à travers l’objectif de son appareil photo. Tel un individu qui aurai vécu mille et une relations amoureuses, et bien qu’ayant immortalisé Elizabeth Taylor, Richard Burton, Katharine Hepburn, Frank Sinatra, Marlon Brando, Brigitte Bardot, Steve McQueen, Sophia Loren et des dizaines d’autres, son objectif le ramenait inlassablement vers l’amour de sa vie, Jackie Kennedy.

Jackie Kennedy est morte. Ron Galella s’est marié avec une femme qui est devenue sa complice dans le travail.

Le film de Léon Gast montre en fait comment un homme parvient dans le seul but d’exercer le métier qu’il s’est choisi, à faire fi de tout le mépris et de toutes les haines qu’il peut susciter. Car pour les quelques témoins qui trouvent un intérêt historico socio artistique au travail de Galella, la grande majorité des intervenants le considèrent plutôt comme un parasite vivant sur le dos de ses victimes. Quant à lui, il s’est tout simplement autoproclamé paparazzo star.

Il est intéressant par rapport au personnage de Galella justement, de constater sa réaction lorsqu’il croise dans la rue une équipe de tournage et qu’il pose la question à deux techniciens, de savoir s’il y a des stars sur le plateau, puis comment il passe son chemin à l’énoncé du nom d’Angela Bassett. On le retrouve ensuite chez lui, plongé dans ses archives étiquetées Brando, Sinatra, Bardot, Taylor, Redford, McQueen et Jackie Kennedy. Pour lui, y a pas photo.

Dans l'ombre des géants

La vie et le travail de Ron Gallela, paparazzi du siècle dernier reconnu et détesté, sangsue qui doit sa célébrité à celle des gens dont il tire le portrait. Des photographies dont certaines comptent paradoxalement parmi les plus belles qui aient été prises des personnalités ...

Lire la suite
7
Fritz_the_Cat
le contexte
A voir également
Affiche du film SUPERMAN RETURNS

à partir de

1.99
Inclus danspassillimite
 
Affiche du film L ÉTRANGE HISTOIRE DE BENJAMIN BUTTON

à partir de

7.99
Inclus danspassillimite
 
Affiche du film CAT RUN

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film VICE

à partir de

3.99
-50%
pour les abonnés
 
En image
FilmoTV vous recommande
Affiche du film COMME DES BETES

à partir de

4.99
 
Affiche du film THE WAVE

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film DANS L OMBRE DE TEDDY RINER

à partir de

3.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film AMERICAN NIGHTMARE 3 : ELECTIONS

à partir de

4.99
 
Affiche du film INSAISISSABLES 2

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film LA TORTUE ROUGE

à partir de

3.99
-50%
pour les abonnés