SOLEIL DE PLOMB

Parce qu'on y voit trois histoires d'amour successives, en 1991, 2001 et 2011…en Yougoslavie!
Drame - 2016 - Croatie - 119 MIN - VO - HD - Tous publics
1991, 2001, 2011. Trois histoires d'amour impossible entre une fille serbe et un garçon croate.

Réalisé par

7 / 10
1 min avant1 min avant
2 min après2 min après
Les avis surSens Critique
Emmanuelle Spadacenta
Emmanuelle Spadacenta
CHRONIQUEUR

On vous propose de voir un film très singulier. Un film croate, réalisé par Dalibor Matanic, qui parle d’amour impossible et de haine inter-ethnique. À première vue, ce n’est pas séduisant, à moins qu’on vous dise que Soleil de Plomb est un film gorgé de vie et de violence, et doté d’un cœur qui bat très fort en résistance au conflit serbo-croate.

Soleil de Plomb est un triptyque d’histoires d’amour. Au centre de chacune d’elle, le même acteur et la même actrice jouent à chaque fois un couple différent, mais les trois ont en commun d’être déchiré par la haine entre Serbes, son peuple à elle, et Croates, son peuple à lui. La première histoire se déroule en 1991, alors que la Guerre de Croatie bat son plein. La deuxième a lieu en 2001 et la troisième, 10 ans plus tard, en 2011.

Il n’est pas nécessaire d’être un exégète de la géopolitique des Balkans pour ressentir la puissance émotionnelle de Soleil de Plomb. Le film parle finalement de toutes les amours impossibles et de ce qui sépare les peuples de manière presque irrationnelle. Son dispositif est implacable, ses émotions sont à fleur de peau. Soyez prêts à découvrir un grand film.

FILMOTV VOUS RECOMMANDE

Pas si éloigné

Le contexte

Si Soleil de Plomb est le prix du jury Un Certain Regard de Cannes 2015, FORCE MAJEUR de Ruben Östlund est le prix du jury Un Certain Regard de Cannes 2014.

Dalibor Matanic

Une autre guerre dans les Balkans, un autre amour impossible filmé par Angelina Jolie : entre Danijel, un soldat serbe, et Ajla, une prisonnière bosniaque.

THE PRIEST’S CHILDREN

VOUS AIMEREZ PEUT-ETRE DANS LE PASS