Bande Annonce de SOUS LE SABLEDécouvrez la bande Annonce de SOUS LE SABLE sur FilmoTVhttp:////content.filmotv.fr/elts/programmes/2479/fond/2479_w_500.jpg
François Ozon
Alexandra StewartBruno CremerCharlotte RamplingJacques NolotPierre VernierAndrée TainsyDamien AbbouDavi PortugaisMaya GauglerPierre SouvestreAgathe TeyssierJean-François LapalusLaurence Martin

SOUS LE SABLE

92 mn

Note de SensCritique :

6.7 / 10
voir la bande annonce

Réalisateur : François Ozon.

Casting : Alexandra Stewart, Bruno Cremer, Charlotte Rampling, Jacques Nolot, Pierre Vernier, Andrée Tainsy, Damien Abbou, Davi Portugais, Maya Gaugler, Pierre Souvestre, Agathe Teyssier, Jean-François Lapalus. Laurence Martin

Synopsis : Marie et Jean viennent d’arriver en vacances dans leur maison des Landes. Sur la plage, Marie s’endort, alors que Jean marche vers l’océan. Quand plus tard, Marie se réveille, Jean a disparu. Personne sur la plage ne peut lui dire ce qui s’est passé. Les secours qu’elle a mobilisés cherchent en vain. C’est donc seule qu’elle revient à Paris où se pose la question de faire son deuil et éventuellement refaire sa vie, sans avoir vu le cadavre de son mari. Pour elle Jean est toujours là. Il lui apparaît d’ailleurs dans leur appartement. Mais il faudrait que Marie se rende à l’évidence : il est mort.

Scénario : Emmanuelle Bernheim, François Ozon, Marcia Romano, Marina de Van.
Musique : Philippe Rombi.
Pays : France | Japon
Tags : Drame, Vieillir n'est pas toujours marrant, Femmes mûres, Faire son deuil, Des couples douloureux, Au supermaché, Par la fenêtre.

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
voir ce film

A l’origine de Sous le sable, il y a un événement dont François Ozon a été témoin dans son enfance. Alors qu’il avait une dizaine d’années et qu’avec sa famille, il était en vacances dans les Landes, il avait repéré un couple de sexagénaires hollandais qui venait tous les jours sur la plage. Or un jour, l’homme est parti se baigner et n’est jamais revenu. « L’image de cette femme qui repart seule chez elle avec les affaires de son mari m’a souvent hanté, raconte Ozon. Je me suis toujours demandé ce qui s’est passé après. J’ai conçu mon film comme une variation autour de ce souvenir, avec cette idée centrale : comment faire un deuil quand il n’y a pas de corps ? »

Pour écrire son scénario, Ozon s’est entouré de plusieurs collaborateurs. Marina de Van, future réalisatrice de Dans ma peau, avait déjà écrit avec lui Les Amants criminels et Regarde la mer où elle incarnait l’inquiétante routarde. Marcia Romano avait aussi participé à l’écriture des Amants criminels et devait par la suite écrire avec Emmanuel Bourdieu Les Amitiés maléfiques. Emmanuelle Bernheim était une romancière Prix Médicis en 1993 pour son livre Sa femme. Ozon l’a sollicitée en fin d’écriture pour avoir son point de vue féminin sur son héroïne. Sa collaboration avec Ozon s’est prolongée avec Swimming Pool et 5X2.

François Ozon a proposé à Charlotte Rampling d’incarner son héroïne parce qu’il pensait qu’elle pourrait être belle tout en portant son âge. Après avoir donné son accord, la comédienne s’est laissée filmer sans fard ni artifice, n’hésitant pas à montrer son corps en maillot de bain ou dans des situations intimes. Bruno Cremer avait déjà joué avec elle dans La Chair de l’orchidée le premier film de Patrice Chéreau.

François Ozon a expliqué qu’après un film très formel et stylisé comme l’était son adaptation de la pièce de Rainer Werner Fassbinder Gouttes d’eau sur pierres brûlantes, il a eu envie avec Sous le sable d’aller vers plus de simplicité et de réalisme dans la mise en scène. C’était aussi pour lui l’occasion de signer le portrait d’une femme de 50 ans qui a une vie active, sexuelle, amoureuse, sans limiter sa problématique à la peur du vieillissement. Ce qui est assez rare dans le cinéma français.

Faute de financement, le tournage de Sous le sable démarré en été a été interrompu pour ne reprendre que six mois plus tard en hiver. Ce qui a permis à Ozon de reprendre et de modifier son scénario. Le fait d’avoir eu autant de plaisir à filmer Charlotte Rampling l’a incité à recentrer le film sur son personnage. De même c’est pour pouvoir refilmer Bruno Cremer qu’il a décidé de le faire revenir dans cette seconde partie sous la forme d’un spectre.

La rupture narrative entre les deux parties est soulignée à l’écran par un changement dans la mise en scène. Alors que le film avait été commencé en 35 mm, son tournage a repris en Super 16 mm, avec un autre directeur de la photographie. Antoine Héberlé qui n’était plus libre a laissé place à Jeanne Lapoirie, qui avait éclairé en 2000 Gouttes d’eau sur pierres brûlantes. L’hypothèse de filmer en DV pour réduire encore les coûts a été envisagée. Mais au vu des essais, Ozon a préféré y renoncer et trouver des économies ailleurs : il a rogné sur son salaire et celui de l’équipe ; il a demandé à Charlotte Rampling de se faire payer en participation sur les recettes.

Nul doute que le succès public et critique du film a permis au cinéaste d’enchaîner avec 8 femmes. Quand elles ont vu comment il avait magnifié Charlotte Rampling à l’image, toutes les actrices françaises étaient prêtes à tourner avec lui. Il se trouve qu’il a lu la pièce de Robert Thomas adapté dans 8 femmes, à San Sebastian, lors du festival où il présentait Sous le sable.

"Un seul être vous manque, et tout est dépeuplé"

C'est avec une certaine appréhension que je me suis lancé dans le visionnage de Sous Le Sable. Si, d'instinct, le sujet m'a pris aux tripes, la mention du réalisateur n'a fait que m'imprégner d'un léger malaise. Non pas que la réalisation d'Ozon me rebute, loin s'en faut... ...

Lire la suite
7
AvriI

les vivants ou les morts?

Jean Drillon disparait un jour dans les Landes où il passe desvacances avec sa femme, sans que l'on puisse déterminer s'il s'est noyé, suicidé ou s'il a simplement décidé de s'extraire à une vie de couple lassante. Profondément silencieux, et peu interprétatif, ce film ...

Lire la suite
8
sushimo

Il y a quelque chose dans ce drame français apparemment simple et facile qui dénote et choque, dérange et frappe. Qui va pousser le spectateur à ne pas quitter des yeux l'écran. Sur le thème éculé du deuil, Ozon brosse un portrait magnifique qui s'incarne — plus que l'inverse ...

Lire la suite
9
LeYéti
le contexte
A voir également
Affiche du film LES DERNIERS JOURS DU MONDE

à partir de

2.99
Inclus danspassillimite
 
Affiche du film ITINÉRAIRE D UN ENFANT GÂTÉ

à partir de

2.99
Inclus danspassillimite
 
Affiche du film 8 FEMMES

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film ANTICHRIST

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
FilmoTV vous recommande
Affiche du film COMME DES BETES

à partir de

4.99
 
Affiche du film THE WAVE

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film DANS L OMBRE DE TEDDY RINER

à partir de

3.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film AMERICAN NIGHTMARE 3 : ELECTIONS

à partir de

4.99
 
Affiche du film INSAISISSABLES 2

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film LA TORTUE ROUGE

à partir de

3.99
-50%
pour les abonnés