Bande Annonce de SOUVENIRDécouvrez la bande Annonce de SOUVENIR sur FilmoTVhttp:////content.filmotv.fr/elts/programmes/1006/fond/1006_w_500.jpg
Im Kwon Taek
Jo Hyeon JaeOh Jung HaeOh Seung EunRyoo Seung Yong

SOUVENIR

104 mn

Note de SensCritique :

/ 10
voir la bande annonce

Réalisateur : Im Kwon Taek.

Casting : Jo Hyeon Jae, Oh Jung Hae, Oh Seung Eun. Ryoo Seung Yong

Synopsis : A l’âge de 50 ans , Dong Ho le joueur de tambour, revient dans son village natal. Au bar local, il rencontre une viellie connaissance, avec qui il évoque le passé autour de plusieurs verres. Tout commence en 1956, à l’époque où Dong Ho accompagne sa demi sœur Song Hwa et son beau-père le maître musicien  Yu Bong. Des années plus tard, Dong Ho se lasse de la vie de menestrel , et  intègre une troupe de théatre. Il entame alors une liaison avec  la maîtresse du propriétaire de la troupe . Lorsque celle-ci tombe enceinte, Dong Ho la quitte pour se lancer à la recherche de sa demi-sœur devenue aveugle à cause de son père...

Scénario : Im Kwon Taek.
Musique : Kunihiko Ryo.
Pays : Corée du Sud
Tags : Drame, Histoire de familles, Films coréens, Des images du père, Histoires à tiroirs, Vers l'Asie Tome 2.

à partir de

7.99
voir ce film
Alors qu’il croyait sa demi-sœur morte, un musicien découvre qu’elle a vécu une vie tragique après que son père l’a rendue aveugle dans le but d’en faire une chanteuse de pansori exceptionnelle. Le musicien  entreprend alors de retrouver cette fille qu’il a aimée et qu’il aime peut-être encore.  
Comme son titre l’indique, Souvenir évoque la reconstitution, forcément fragmentaire, d’un passé , et confronte ces fragments avec la réalité présente. Leur télescopage raconte aussi la tentative de reconstruction d’un sentiment qui, à l’épreuve du temps, aboutit forcément à une désillusion.
Cette histoire, qui alterne flash-backs, séquences au présent,  et chants traditionnels exécutés par les comédiens eux-mêmes, est une tentative de traduire en langage cinématographique le pansori, une forme de chant typiquement coréen. A condition d’être réceptif à cette discipine particulière, le film procure une satisfaction esthétique certaine, et a été salué par les spécialistes comme une réussite.

Il est tentant  de souligner que Souvenir est le 100ème film du prolifique réalisateur coréen Im Kwon Taek. Mais à part le passage à une double décimale, ce chiffre n’a aucune valeur symbolique. Et il est plus pertinent de rappeler que c’est le troisième film que le réalisateur a consacré exclusivement au pansori, après La chanteuse de pansori qui a été un énorme succès populaire en 93 et Le chant de la fidèle Chang yan en 2000.  Le réalisateur s’est pris de passion pour cette forme d’art, après s’être rendu compte qu’elle était en voie de disparition. Le cinéaste confiait dans une interview que tout l'art du pansori réside dans le chant de l'interprète, qui doit réussir à couvrir par des notes très aigües les sons graves du tambour d'accompagnement. Techniquement, l’exercice est très difficile à maîtriser. Les chants expriment les sentiments du quotidien , comme le bonheur, l'amour et l'affection. Quand le chanteur réussit à transmettre cette palette émotionnelle au public, on l'appelle un myeongchang, l'équivalent du mæstro occidental.

Lors de sa sortie en salles, Souvenir a obtenu des résultats décevants comparés au succès 14 ans plus tôt de la chanteuse de Pansori . Im Kwon Taek explique ce revers par le fait que La chanteuse de Pansori est sorti à une époque où le public coréen, enfin libéré des contraintes de la remise en route de l’économie nationale, était mûr pour redécouvrir sa propre culture. Une quinzaine d’années a suffi pour rajeunir considérablement le public des salles de cinéma. Beaucoup de nouveaux spectateurs, trop jeunes pour avoir vu les deux précédents films d’Im Kwon Taek, ne connaissaient pas le pansori et s’en désintéressaient. Le cinéaste en a été très déçu, et déplore l’influence du cinéma américain sur la nouvelle génération qui , dit-il, ne pense qu’à se divertir sans se prendre la tête, alors que ses films demandent un minimum de réflexion.
Im Kwon Taek a reçu la médaille de la légion d’honneur pour sa contribution à la reconnaissance du cinéma coréen en France.

A voir également
Affiche du film 2 SOEURS

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film THE HOUSEMAID

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film IN ANOTHER COUNTRY

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film TERRE BRULEE

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
En image
FilmoTV vous recommande
Affiche du film COMME DES BETES

à partir de

4.99
 
Affiche du film THE WAVE

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film DANS L OMBRE DE TEDDY RINER

à partir de

3.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film AMERICAN NIGHTMARE 3 : ELECTIONS

à partir de

4.99
 
Affiche du film INSAISISSABLES 2

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film LA TORTUE ROUGE

à partir de

3.99
-50%
pour les abonnés