SPARTACUS

1961
182 mn
À la carte à partir de 2.99 €

1961
182 mn
Parce que Stanley Kubrick, jouant les remplaçants sur le film sans en avoir écrit le scénario, jurera mais un peu tard qu'on ne l'y prendrait plus.
Spartacus, esclave d'origine thrace, est vendu à Lentulus Batiatus, le richissime propriétaire de l'école de gladiateurs de Capoue. Il y subit le dur entraînement des futurs combattants de l'arène, non sans regimber. Sa noblesse naturelle attire le doux regard d'une autre esclave, Varinia...
À la carte à partir de 2.99 €
Politique / Histoire
Etats-Unis
Tous publics
VM - HD

1 min avant
2 min après
Les avis sens critique
Les + de filmo

Spartacus est depuis toujours, dans notre imaginaire, le symbole de la révolte pour la dignité et contre un pouvoir tyrannique. Au cinéma, il a, depuis 1960, la musculature et la fossette de Kirk Douglas. 

Le jeune Stanley Kubrick, 32 ans, réalise le film cet année-là sous les auspices sourcilleux du studio Universal. Et, par la même occasion, révolutionne le péplum, grâce à un film tragique et shakespearien, d’ailleurs servi par une flopée de grands acteurs. 

Qu’on en juge : Laurence Olivier joue Crassus le chef de guerre romain, Peter Ustinov est Batiatus, marchand de gladiateurs, Charles Laughton est le sénateur Gracchus, Tony Curtis est un esclave poète et John Gavin incarne Jules César… Côté dame Jean Simmons a la plastique d’une « femme de réconfort » pour gladiateur. Il y aura du sang et la plus juste des guerres serviles dans une épopée hollywoodienne que voici. 

 
Dans le même genre vous pouvez trouver QUO VADIS DE MERVYN LE ROY (1953) (L'épopée des chrétiens sous Néron, persécutés, livrés aux jeux du cirque avec une grande histoire d'amour. Le livre puis le film montrent la révolte par l'esprit et le sacrifice plus que par le sang. Et tout simplement la révolte par l'amour.) ou encore AMISTAD DE STEVEN SPIELBERG (1997) (L'évocation d'une révolte d'esclaves lors du trafic de "bois d'ébène" quand les bateaux européens emmenaient des Africains vers le Nouveau monde. Un film âpre inspiré d'une histoire vraie qui a fait grand bruit à l'époque et a contribué à la prise de conscience du crime de l'esclavage.).

FilmoTV vous recommande

Même réal

Même casting

Pas si éloigné