SPIDER-MAN 2

Bientôt disponible
Science-fiction - 2004 - Etats-Unis d'Amérique - Tous publics

Deux ans après sa transformation en Spider-Man, Peter Parker a de plus en plus de mal à trouver un équilibre entre son activité secrète et sa vie personnelle qui part en sucette. Ses études sont mal engagées, il a du mal à garder son emploi de livreur de pizzas à mi-temps, et Mary Jane, sa petite amie , est tentée de fréquenter quelqu’un d’autre. Un journal local accuse Spider-Man d’être un criminel. Sur le point d’abandonner son rôle de justicier pour toujours, Peter  se ravise lorsqu’un accident transforme un savant excentrique en supercriminel : le  docteur Octopus, qui a quatre bras métalliques greffés dans le dos. 

Réalisé par

6.3 / 10
1MNavant
2MNaprès
Les avis sur Sens Critique
Gérard Delorme
Gérard Delorme
CHRONIQUEUR

En adaptant les exploits de Spider-Man, l’un des super héros les plus populaires de la Marvel, Sam Raimi avait généré plus de 800 millions de dollars de recettes dans le monde. Il n’y avait donc aucune raison, ni pour lui, ni pour le studio, de passer à côté de l’occasion de remettre le couvert, comme Tim Burton l’avait fait avec les deux premiers Batman. La suite n’est ni plus ni moins qu’une réaffirmation détaillée du précédent, la différence étant assurée par l’irruption d’un nouveau super méchant pour affronter le héros. Autrement, les mêmes personnages sont livrés aux mêmes tourments.
Dans la vie normale, Peter Parker doit délivrer des pizzas pour financer ses études et  payer le loyer, alors qu’il essaye de gagner le cœur de Mary Jane Watson. Lorsqu’il utilise ses super pouvoirs pour combattre le crime, il est isolé du reste du monde, et en conçoit une frustration comparable à celle qu’il connaissait dans le monde normal. Pas moins de quatre scénaristes différents se sont associés pour ménager à la fois des frissons, des émotions, des clins d’œil et des pauses comiques. Mais sitôt qu’un savant fou devient le super ennemi de Spider-Man en se greffant quatre bras tentaculaires, le film passe la vitesse supérieure et emporte le spectateur dans une frénésie vertigineuse et surdimensionnée.

Contexte

Tobey Maguire

Sam Raimi

SEABISCUIT

Vous aimerez peut-être dans le Pass Illimité