STAR 80

À partir de 7.99 €
Drame - 1984 - Etats-Unis d'Amérique - 99 MIN - VF - interdit aux moins de 12 ans

La vie rêvée et la mort cauchemardesque d’une jeune fille qui voulut être star. Dorothy Stratten avait vingt ans lorsqu’elle fut assassinée par son mari, Paul Snider. Il l’avait découverte dans un snack, et exhortée à concourir pour devenir la «playmate» du poster central du magazine Playboy en 1979. Rapidement célèbre, la jeune femme avait commencé une carrière à Hollywood et s’apprêtait à quitter son mari pour un réalisateur avec lequel elle était en train de tourner son cinquième film. 

Réalisé par

4.4 / 10
1MNavant
2MNaprès
Les avis sur Sens Critique
Isabelle Danel
Isabelle Danel
CHRONIQUEUR

C’est une histoire vraie qui a secoué l’Amérique du tout début des années 1980. A l’époque où la célébrité pouvait advenir de façon fulgurante pour quelques photos dénudées ou «de charme», comme on disait pudiquement. En effet, sans avoir eu besoin de s’enfermer dans un loft ou d’avaler des vers de terre sur une île lointaine, la jeune Dorothy Stratten avait accédé au statut de starlette qui était pourtant en train de se perdre, et avait commencé une carrière au cinéma à Hollywood. Mariée à l’homme qui l’avait «découverte», Pygmalion de pacotille, maquereau et profiteur qui vivait à ses crochets et devenait de plus en plus jaloux, elle fut l’héroïne d’un fait divers sanglant qui défraya, un temps, la chronique.

Petite-fille du grand écrivain Ernest Hemingway et sœur cadette de Margaux, Mariel, née en 1961, avait débuté à quinze ans aux côtés de cette dernière dans Viol et châtiment (Lipstick) de Lamont Johnson, puis interprété un très joli personnage, celui de la ravissante Tracy, sous la houlette de Woody Allen dans Manhattan, en 1979. Star 80 fut le premier grand rôle de Maiel Hemingway au cinéma, et quasiment le dernier puisque, depuis, elle a surtout travaillé à la télévision et écrit ses mémoires. Bob Fosse (1927-1987) chorégraphe américain à succès était passé à la réalisation en 1969 avec Sweet Charity, une version musicale des Nuits de Cabiria de Federico Fellini (Le Notti di Cabiria, 1957)avec Shirley MacLaine dans le rôle de la prostituée immortalisée par Giulieta Massina. En 1973, le magnifique Cabaret avec Liza Minnelli et Joel Grey remporta huit Oscar, dont celui de la meilleure actrice et du meilleur réalisateur. Sa carrière ainsi lancée, Bob Fosse continua cependant à alterner scène et cinéma et ne tourna que trois autres films : Lenny (1975) avec Dustin Hoffman et Valerie Perrine, Que le spectacle commence (All that Jazz, 1979) avec Roy Scheider et jeune beauté nommée Jessica Lange qui sortait des bras de King Kong (de John Guillermin en 1976), et ce Star 80, qui, a deux points communs avec Lenny : le personnage central a vraiment existé et ce n’est pas une comédie musicale.

FILMOTV vous recommande

Même casting

Pas si éloigné

Contexte

Bob Fosse

MANHATTAN

Vous aimerez peut-être dans le Pass Illimité