Bande Annonce de STAR 80Découvrez la bande Annonce de STAR 80 sur FilmoTVhttp:////content.filmotv.fr/elts/programmes/552/fond/552_w_500.jpg
Bob Fosse
Caroll BakerCliff RobertsonEric RobertsMariel HemingwayJosh MostelRoger ReesShelly Ingram

STAR 80

99 mn

Note de SensCritique :

4.5 / 10
voir la bande annonce

Réalisateur : Bob Fosse.

Casting : Caroll Baker, Cliff Robertson, Eric Roberts, Mariel Hemingway, Josh Mostel, Roger Rees. Shelly Ingram

Synopsis : La vie rêvée et la mort cauchemardesque d’une jeune fille qui voulut être star. Dorothy Stratten avait vingt ans lorsqu’elle fut assassinée par son mari, Paul Snider. Il l’avait découverte dans un snack, et exhortée à concourir pour devenir la «playmate» du poster central du magazine Playboy en 1979. Rapidement célèbre, la jeune femme avait commencé une carrière à Hollywood et s’apprêtait à quitter son mari pour un réalisateur avec lequel elle était en train de tourner son cinquième film. 

Scénario : Bob Fosse.
Musique : Ralph Burns.
Pays : Etats-Unis d'Amérique
Tags : Drame.

à partir de

7.99
voir ce film

C’est une histoire vraie qui a secoué l’Amérique du tout début des années 1980. A l’époque où la célébrité pouvait advenir de façon fulgurante pour quelques photos dénudées ou «de charme», comme on disait pudiquement. En effet, sans avoir eu besoin de s’enfermer dans un loft ou d’avaler des vers de terre sur une île lointaine, la jeune Dorothy Stratten avait accédé au statut de starlette qui était pourtant en train de se perdre, et avait commencé une carrière au cinéma à Hollywood. Mariée à l’homme qui l’avait «découverte», Pygmalion de pacotille, maquereau et profiteur qui vivait à ses crochets et devenait de plus en plus jaloux, elle fut l’héroïne d’un fait divers sanglant qui défraya, un temps, la chronique.

Petite-fille du grand écrivain Ernest Hemingway et sœur cadette de Margaux, Mariel, née en 1961, avait débuté à quinze ans aux côtés de cette dernière dans Viol et châtiment (Lipstick) de Lamont Johnson, puis interprété un très joli personnage, celui de la ravissante Tracy, sous la houlette de Woody Allen dans Manhattan, en 1979. Star 80 fut le premier grand rôle de Maiel Hemingway au cinéma, et quasiment le dernier puisque, depuis, elle a surtout travaillé à la télévision et écrit ses mémoires. Bob Fosse (1927-1987) chorégraphe américain à succès était passé à la réalisation en 1969 avec Sweet Charity, une version musicale des Nuits de Cabiria de Federico Fellini (Le Notti di Cabiria, 1957)avec Shirley MacLaine dans le rôle de la prostituée immortalisée par Giulieta Massina. En 1973, le magnifique Cabaret avec Liza Minnelli et Joel Grey remporta huit Oscar, dont celui de la meilleure actrice et du meilleur réalisateur. Sa carrière ainsi lancée, Bob Fosse continua cependant à alterner scène et cinéma et ne tourna que trois autres films : Lenny (1975) avec Dustin Hoffman et Valerie Perrine, Que le spectacle commence (All that Jazz, 1979) avec Roy Scheider et jeune beauté nommée Jessica Lange qui sortait des bras de King Kong (de John Guillermin en 1976), et ce Star 80, qui, a deux points communs avec Lenny : le personnage central a vraiment existé et ce n’est pas une comédie musicale.

Il y a plusieurs thèmes passionnants dans Star 80 : le miroir aux alouettes de la célébrité et l’appel de l’argent, l’utilisation du corps féminin, le voyeurisme, la mort au travail. C’est à travers les yeux du personnage interprété par Eric Roberts, frère aîné de Julia, que nous vivons cette histoire, racontée en flash back, et témoignages face caméra, alors qu’il s’enfonce de plus en plus dans la folie et se couvre du sang de celle qu’il a abattue d’un coup de fusil à bout portant. On ne saura jamais quelle aurait été la carrière de la jeune actrice si elle avait évité de se rendre une dernière fois dans l’appartement qu’elle partageait avec son époux, appartement qui est d’ailleurs celui  que l’on voit dans le film. Mais sa mort l’a rendue tristement célèbre : outre Star 80, il y eut en 1981 un téléfilm de Gabrielle Beaumont avec Jamie Lee Curtis dans le rôle principal (Death of a Centerfold : The Dorothy Stratten Story), puis un documentaire quatre ans plus tard Dorothy Stratten : the untold story, signé Marshall Flaum. En 1983, son compatriote de Vancouver, Bryan Adams écrivit une chanson émouvante «The Best Was Yet to Come» (Le meilleur restait à venir) et il y eut également plusieurs livres, dont «The Killing of the Unicorn/L’assassinat de la licorne» signé Peter Bogdanovich. Ce grand réalisateur, auteur de plusieurs ouvrages de référence dont une formidable biographie d’Orson Welles, apparaît dans Star 80 à peine masqué sous le patronyme d’Aram Nicholas et interprété par  l’acteur Roger Rees. Dans la réalité, Peter Bogdanovich et Dorothy Stratten ont bel et bien eu une liaison et le film qu’ils ont tourné ensemble, sorti après la mort de la jeune femme et qui lui est dédié, s’appelle Et tout le monde riait (They all laughed, 1981). Elle y incarnait Dolores Martin, la splendide jeune épouse d’un homme très jaloux, tandis que les rôles principaux étaient tenus par Ben Gazzara et Audrey Hepburn. Sur la tombe de Dorothy, l’épitaphe est tirée du roman «L’Adieu aux armes» d’Ernest Hemingway, qui n’est autre que le grand père de celle qui la personnifia à l’écran : Mariel Hemingway.

 

Certes ce n'est pas le film de l'année, ou encore du siècle. Mais j'ai adoré, car je suis Fan des chansons des années 80, ce qui explique mon grand 9 avec un coup de cœur. Il faut aller voir ce film détendu, dans le but se laisser aller, de rigoler et de rechanter ces tubes ...

Lire la suite
9
Paulina

j'ai passé un tres beau moment ,plein d'emotions dues aux souvenirs collectifs des années 80 ,j'ai trouvé ce film ,tres touchant ,j'ai pleuré ,j'ai ri ,alors ici pas d'effets speciaux ,pas de grandes qualité d'image mais vraiment il n'y en a pas besoin ,les personnages suffisent ...

Lire la suite
9
CaroleDeFilippi

Stars des années 80, ou la magie éternelle

Alors tout d'abord, je tiens à préciser qu'il s'agit de ma première critique et qu'en temps normal, je ne suis point le genre le personne à avoir l'habitude d'en faire dans le moindre détail et tout, donc soyez indulgents et je m'excuse par avance s'il y a certaines choses ...

Lire la suite
9
Vernièra
A voir également
Affiche du film THE DARK KNIGHT, LE CHEVALIER NOIR

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film SANG CHAUD POUR MEURTRE DE SANG FROID

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
FilmoTV vous recommande
Affiche du film COMME DES BETES

à partir de

4.99
 
Affiche du film THE WAVE

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film DANS L OMBRE DE TEDDY RINER

à partir de

3.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film AMERICAN NIGHTMARE 3 : ELECTIONS

à partir de

4.99
 
Affiche du film INSAISISSABLES 2

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film LA TORTUE ROUGE

à partir de

3.99
-50%
pour les abonnés