Bande Annonce de STRIPTEASEDécouvrez la bande Annonce de STRIPTEASE sur FilmoTVhttp:////content.filmotv.fr/elts/programmes/2222/fond/2222_w_500.jpg
Andrew Bergman
Burt ReynoldsDemi MooreVing RhamesArmand AssantePaul GuilfoyleRobert PatrickRumer Willis

STRIPTEASE

111 mn

Note de SensCritique :

/ 10
voir la bande annonce

Réalisateur : Andrew Bergman.

Casting : Burt Reynolds, Demi Moore, Ving Rhames, Armand Assante, Paul Guilfoyle, Robert Patrick. Rumer Willis

Synopsis : Une ancienne agente du FBI se reconvertit dans le striptease pour récupérer la garde de sa fille. Un nouveau métier qui lui vaut l’affection d’un congressman américain excessivement corrompu. Une comédie légère, à tous les sens du terme.

Scénario : Andrew Bergman.
Musique : Howard Shore.
Pays : Etats-Unis d'Amérique
Tags : Érotique.

à partir de

7.99
voir ce film
Ca ne va pas pas fort pour Demi Moore: par la faute d’un mari de très mauvaise qualité, elle perd son job au FBI et la garde de sa fille. Pour la récupérer, elle choisit une voie difficile, celle de strip-teaseuse dans un cabaret pour hommes. C’est là que son charisme ondulant (et son absence quasi-totale de garde-robe) vont susciter bien des convoitises. A commencer par celle d’un homme politique excessivement corrompu...

Il y a trois raisons de voir ce film. La première, c’est évidemment de découvrir Demi Moore sous, presque, toutes les coutures, balancer son corps et les quelques vêtements qui lui restent, à chaque fois qu’elle entend une chanson d’Eurythmics. Signalons qu’elle a dans ce cabaret quelques copines aux seins proéminents qui aiment également s’ébrouer en musique, en s’accompagnant de toutes sortes d’ustensiles, voire d’animaux. A propos d’animal, il en est un qui mérite particulièrement le détour, c’est Burt Reynolds, l’homme qui a failli être Clint Eastwood quand même! Il y va ici à fond dans le registre neuneu bavant, et s’il réussit à conserver sa culotte pendant tout le film, il n’hésite pas à balancer joyeusement sa dignité par dessus les moulins.

Un peu à l’image de ce film. Après des débuts sentimentalo-poussifs qui laissent présager la graverie, il acquiert une vigueur certaine quand il décide de sombrer franchement dans la rigolade, bien aidé en cela par une ribambelle de seconds rôles dont nous effeuillerons le CV après le film. Et si vous trouvez que la petite fille de Demi lui ressemble, c’est normal, c’est Rumer, la fille qu’elle a eue avec Bruce Willis.
En 96, à 34 ans, Demi Moore est encore la femme de Bruce Willis, et elle continue de surfer sur la vague chaude qu’elle a elle-même déclenché avec deux films grand public à forte connotation sexuelle où elle n’hésite pas à jouer de son corps: Proposition indécente (Adrian Lyne, 93), où Robert Redford lui offre de coucher avec un autre homme que son mari pour 1 million de dollars, et Harcèlement (Barry Levinson, 94) où elle inverse la notion de harcèlement sexuel avec enthousiasme, et un Michael Douglas il est vrai particulièrement peu farouche. Ce Striptease marque une forme d’apogée physique dans sa carrière.

Il n’en va pas de même pour Burt Reynolds qui à cette époque, a abandonné depuis longtemps les rôles de jeunes premiers. D’abord parce qu’il a 60 ans en 96 et que sa carrière de musclé au coeur tendre dans des comédies d’action comme Cours après moi Shérif, qui en fit l’acteur le mieux payé d’Hollywood dans les années 70, est depuis longtemps révolue. La fin des années 80 a été dure et on l’a cru perdu pour le cinéma, réfugié à la télé dans des séries nostalgico-gaga. Ce Striptease marque son retour sur le grand écran, les cheveux résolument blancs et du côté ouvertement comique de la force. Il enchainera désormais avec enthousiasme les seconds rôles, voire les caméos, à tendance auto-dérisoire, comme dans Boogie Nights de Paul Thomas Anderson, l’année suivante, ou dans le remake de Sherif fais-moi peur en 2005. Si vous vous demandez où vous avez déjà vu Armand Assante, sorte de sosie de Francis Lalanne sans les cheveux, c’est plus souvent en brute plus ou moins épaisse qu’en détective attentionné comme ici. Le plus souvent à la télé mais aussi dans Hoffa, Contre-Enquête ou encore dans Fatal Instinct, le pastiche de Basic Instinct en 93 par Carl Reiner. Et bien sûr aux côtés de Silvester Stallone dans La Taverne de l’enfer, The Lords of Flatbush et Judge Dredd.
Dans le rôle du body guard, Ving Rhames est bien sûr très convaincant. C’est deux ans plus tôt, dans Pulp Fiction, que Tarantino lui a donné l’occasion de révéler sa puissance physique. On l’a retrouvé depuis dans Mission Impossible ou l’intéressant A tombeau ouvert de Martin Scorsese avec Nicholas Cage en conducteur d’ambulance halluciné. Ici mari désolant, Robert Patrick fut l’imputrescible ennemi de Schwarzenegger dans Terminator 2. Quant à Paul Guilfoyle, outre la série Les Experts, on l’a vu dans LA Confidential, Air Force One, La Rançon ou Hoffa.

Reste le réal, Andrew Bergman, qui débuta comme coscénariste du Sherif est en prison de Mel Brooks en 74 et signa depuis une demi-douzaine de comédies qu’on ne peut pas toutes qualifier de légères.
A voir également
Affiche du film PRESIDENT D UN JOUR (DAVE)

à partir de

2.99
Inclus danspassillimite
 
Affiche du film HARCÈLEMENT

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
En image
FilmoTV vous recommande
Affiche du film COMME DES BETES

à partir de

4.99
 
Affiche du film THE WAVE

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film DANS L OMBRE DE TEDDY RINER

à partir de

3.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film AMERICAN NIGHTMARE 3 : ELECTIONS

à partir de

4.99
 
Affiche du film INSAISISSABLES 2

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film LA TORTUE ROUGE

à partir de

3.99
-50%
pour les abonnés