STUDENT ASSASSIN

Bientôt disponible
Pour la beauté de Teagan Presley, l'une des grandes stars du porno américain d'aujourd'hui.
Adulte - 2011 - Etats-Unis d'Amérique - 65 MIN - interdit aux moins de 18 ans
Teagan et Allie s’aiment profondément. Teagan est  une étudiante sexy. Allie est une femme policier qui espère monter en grade dans on métier. Elle et un de ses collègues traquent depuis des mois un baron de la drogue. Mais pendant une opération destiné à le capturer, ils se font piéger  tous deux par les  hommes de main de ce dernier. Folle de rage en apprenant le kidnapping de sa bien-aimée, Teagan va révéler sa vraie nature en se transformant en machine à tuer.

Réalisé par

Pas encore disponible
1 min avant1 min avant
2 min après2 min après
Christophe Lemaire
Christophe Lemaire
CHRONIQUEUR

Il n’y a pas que Quentin Tarantino et Roberto Rodriguez qui font dans le cinéma Grindhouse !  Le porno s’y met aussi via ce Student Assassin  qui tente de retrouver vaguement, entre deux scènes de cul, le ton et la texture de ces séries B d’exploitation américaine des années 70. Là preuve est qu’il a été distribué en dvd en double programme avec un autre film, Massacre at Pine Lake, sorte de démarquage cochon des slashers, ces thrillers sanglants des années 80  lancés avec la série des Vendredi 13. Ainsi, avec sa pellicule rayée et ses couleurs délavées, la première séquence de Student Assassin (une scène lesbienne sous la douche) a presque le  look d’une vieille production Roger Corman d’antan.  Et si le réalisateur abandonne vite le côté Grindhouse de son film, c’est pour mieux y revenir dans la dernière partie lorsque l’héroïne, partie libérer sa copine flic prisonnière d’une bande de trafiquants de drogue, les extermine un à un à coups de corde, de flingue et d’arme blanches. Pour le reste, Student Assassin suit les règles du porno lambda avec un savoir faire “pénétratoire” de plutôt bon aloi ! 

Tags

Le contexte

Teagan Presley

Les amourettes entre Vincent Lindon et Sophie Marceau dans une comédie romantique de Claude Pinoteau qui tente de retrouver le succès de ses deux "Boum".

David Lord

Une amusante parodie hard d'American College de John Landis

PIRATES

VOUS AIMEREZ PEUT-ETRE DANS LE PASS

Pas si éloigné

Pas si éloigné