SUEURS FROIDES

À partir de 2.99 €
Considéré comme étant le meilleur film d'Alfred Hitchcock et un des meilleurs films (si ce n'est le meilleur) de l'histoire du cinéma.
Drame - 1958 - Etats-Unis d'Amérique - 123 MIN - VF - HD - Tous publics
Ancien policier, John «Scottie» Ferguson est détective privé. Il souffre d'une peur pathologique du vide depuis la mort d'un collègue policier, qui s'est écrasé au sol sous ses yeux. Son vertige l'oblige à renoncer à son activité. L'un de ses anciens confrères lui demande de protéger sa femme, suicidaire...

Réalisé par

8 / 10
1MNavant
2MNaprès
Les avis sur Sens Critique
Christophe Lemaire

De la féérie psychologique, presque de la nécrophilie !  Voilà comment Alfred Hitchcock lui même synthétisait son Vertigo - alias Sueurs froides en français – réalisé en 1958 d’après le roman D’Entre les morts de Boileau et Narcejac,  fameux duo d’écrivains français dont les polars on été adaptés par des cinéastes aussi différents qu’Henri Decoin,  Etienne Périer, Patrick Grandperret ou Eric Red.

En suivant le parcours torturé d’un détective privé (James Stewart)  qui, sujet au vertige, tombe amoureux d’une femme (Kim Novak) qu’il doit surveiller de ses pulsions autodestructrices car probablement hantée par la présence d’une morte , le maître du suspense  réalise son film le plus fou et le plus abouti. Surtout quand Sueurs froides passe du statut de thriller romantique à une love story fétichisto-morbide et psychanalytique totalement exacerbée.

Pourtant tout ne fut pas simple pour ce film qui fut absurdement mal reçu à l’époque par la critique américaine. Et ce, contrairement à la France ou les réalisateurs cinéphiles de la Nouvelle Vague - à savoir le trio Truffaut/Godard/Chabrol – le portèrent aux nues en saisissant toutes les nuances de ce classique absolu du septième art. Un classique qui fut réellement redécouvert lors de sa ressortie sen salles dans les années 80 après être resté quasi invisible pendant deux décennies.

FILMOTV vous recommande

Même réal

Même casting

Pas si éloigné

Contexte

James Stewart

Brian De Palma rend un hommage sublime (et ironique) à "Sueurs froides" à travers le personnage d'un homme tombant amoureux d'une morte.

Alfred Hitchcock

Le film séminal de tueur en série vu sous l'angle de la folie et du malaise

FENETRE SUR COUR

Vous aimerez peut-être dans le Pass Illimité