SUNHI

À partir de 2.99 €
Parce que comme à l'accoutumé, Hong Sang Soo a tourné son film très vite, en à peine 6 jours
Drame - 2014 - Corée du Sud - 85 MIN - VO - Tous publics
Jeune diplômée en cinéma, Sunhi rend visite à l'un de ses professeurs en vue d'obtenir de lui une lettre de recommandation afin de poursuivre ses études aux Etats-Unis. Le même jour, elle croise deux hommes surgis de son proche passé : un ex-petit ami et un ancien condisciple. Elle leur fait part de ses doutes et de ses interrogations sur son avenir et confronte leurs opinions.

Réalisé par

6.6 / 10
1MNavant
2MNaprès
Les avis sur Sens Critique
Laurent Delmas
Laurent Delmas
CHRONIQUEUR

La trame narrative des films du cinéaste sud-coréen Hong Sang-soo tient en général en peu de lignes. « Sunhi » ne déroge pas à cette règle et il est aisé d’en résumer ce qu’il est convenu d’appeler l’intrigue. Il s’agit de l’histoire d’un moment dans la vie de Sunhi, jeune diplômée d’une école de cinéma : alors qu’elle vient de demander à son professeur une lettre de recommandation, elle rencontre par hasard dans la rue son ex-petit ami et quelques jours plus tard un cinéaste qu’elle fréquentait auparavant. Trois hommes différents surgis d’un passé plus ou moins proche et une femme en quête d’avenir. Soit le portrait plus que sensible d’un personnage féminin qui est au centre du film. La jeune Sunhi rejoint ainsi les autres héroïnes du cinéaste. Comme la plupart d’entre elles, elle se cherche et interroge le monde à la poursuite sinon du bonheur du moins de quelque réponse à ses doutes.

Dans la note d’intention qui accompagne le film, Hong Sang-soo insiste sur la dimension autobiographique de son récit. Il s’est en effet souvenu qu’un jour l’un de ses étudiants était venu le voir pour obtenir une lettre de recommandation. Or, cet étudiant n’avait pas été satisfait et lui avait demandé d’en écrire une autre, plus élogieuse. Ce à quoi le cinéaste s’était refusé, tout en en concevant une forme de culpabilité. De cette situation de départ, le film amplifie le propos en montrant combien les gens sont avides de conseils et d’avis. Et combien ce besoin envahit les rapports sociaux, au point qu’à leur propos le cinéaste n’hésite pas à parler de « produits manufacturés ». Comme si la fabrique de conseils et de recommandations en tous genres devenait un signe de la modernité la plus banale et la plus mécanique. 

Le dispositif cinématographique mis en place par Hong Sang-soo trouve dans chacun de ses nouveaux films (et c’est un auteur particulièrement prolixe, soit dit en passant !) une matière à amplification. Ici, le quatuor principal fonctionne essentiellement par duos successifs au cours de plans séquences où les personnages sont filmés de profil. La plupart du temps dans le décor récurrent d’un bar de quartier où l’on écluse force bières et alcools. Mais on s’y enivre d’abord de mots et de récits. D’où la filiation souvent évoquée avec le cinéma d’Eric Rohmer, laquelle ne saurait pourtant résumer à elle seule une œuvre singulière qui procède par petites touches pour mieux séduire et captiver son spectateur. Jugez plutôt…

FILMOTV vous recommande

Même réal

Même casting

Pas si éloigné

Contexte

Les personnages de Hong Sang-soo, comme ceux d'Eric Rohmer, rêvent d'abord leur vie par des mots et des confrontations.

Hong Sang-Soo

Les deux jeunes héroïnes principales des deux films se confrontent au monde réel et s'interrogent sur leur place et leur avenir en son sein.

OKI'S MOVIE

Vous aimerez peut-être dans le Pass Illimité

Disponible sur





Paiement sécurisé
Mode de paiement
Partenaires

Avec le service de téléchargement légal de films FilmoTV, voir vos films à domicile c'est tous les jours et à petit prix ! FilmoTV, un service multiécrans : PC classique, application Google Android, iPhone iOS et tablettes PC, TV sur fibre optique, smartTV, choisissez votre support préféré ! Profitez de vos films d'heroic fantasy en abonnement VOD illimité ou de vos films de comédie à télécharger. Pour cela parcourez les pages mode d'emploi ou comment s'abonner.