Bande Annonce de SUNSHINEDécouvrez la bande Annonce de SUNSHINE sur FilmoTVhttp:////content.filmotv.fr/elts/programmes/13092/fond/13092_w_500.jpg
Danny Boyle
Chris EvansCillian MurphyCliff CurtisMichelle YeohRose ByrneArchie MacdonaldBenedict WongHiroyuki SanadaMark StrongPaloma BaezaSylvie MacdonaldTroy Garity

SUNSHINE

103 mn

Note de SensCritique :

6.7 / 10
voir la bande annonce

Réalisateur : Danny Boyle.

Casting : Chris Evans, Cillian Murphy, Cliff Curtis, Michelle Yeoh, Rose Byrne, Archie Macdonald, Benedict Wong, Hiroyuki Sanada, Mark Strong, Paloma Baeza, Sylvie Macdonald. Troy Garity

Synopsis : En 2057, le Soleil se meurt. L'hiver polaire s'est installé sur Terre. Pour tenter de raviver l'astre mourant, des astronautes doivent y déposer une bombe. En chemin, l'équipage d'Icarus II croise l'épave d'une mission précédente et se déroute. Une décision qui provoque des catastrophes en chaîne...

Scénario : Alex Garland.
Musique : John Murphy, Karl Hyde, Rick Smith.
Pays : Royaume-Uni|Etats-Unis d'Amérique
Tags : Science-fiction, SensCritique - Les meilleurs films de science-fict, SensCritique - Best of films dans l'espace, SensCritique - Les films où il fait chaud, Fin du monde / Apocalypse, Espace, PLUS D'ACTION.

Inclus danspassillimite
voir ce film

Sunshine n’est pas le film le plus connu de Danny Boyle. En revanche, il reste le plus sujet aux critiques pour le réalisateur de Trainspotting et de Slumdog Millionaire, ce dernier lui ayant valu l’Oscar du meilleur réalisateur en 2009. C’est deux ans plus tôt que le cinéaste britannique s’était aventuré dans le registre science-fiction. Un genre à risques, sur lequel d’autres grands cinéastes avant lui s’étaient déjà cassé les dents.

L’histoire nous projette en 2057. Notre soleil est en panne alors l'humanité planifie de lancer une gigantesque bombe nucléaire pour le réveiller et sauver la Terre des glaces éternelles. Un équipage de huit membres part dans sa direction pour accomplir sa mission impossible. Histoire de rassurer les plus flippés d’entre vous, sachez que si la mort du soleil a bien été programmée, elle n’aura pas lieu avant cinq milliards d’années...

Comme spectateur on comprend très vite qu’on n’est pas face à une production de science-fiction standard. Une dimension spirituelle traverse assez rapidement le récit : pour Danny Boyle, ce voyage vers le cœur de l’astre roi relève de l’expérience divine. C’est en partie ce qui a déplu à une partie de la critique à sa sortie. Et pourtant, en le revoyant, il y a quelque chose de puissant et de très émouvant dans ce film. Nous sommes de ceux  qui pensent qu’il faut redonner une chance à Sunshine.

Le scénario de Sunshine est signé du romancier Alex Garland, dont c’était la troisième collaboration avec Danny Boyle après La Plage et 28 jours plus tard. « Je voulais raconter une histoire où la survie de toute la planète dépend d'un seul homme, et en évoquer les effets sur sa santé mentale ». C'était le point de départ du script et il allait demander un an de travail aux deux hommes. Le réalisateur n’était pas fan de l’aspect quasi religieux du film et allait l’alléger. Hélas, son échec commercial allait compromettre à jamais leur bonne entente.

Danny Boyle était un fan de science-fiction avant de réaliser Sunshine. C’est un genre qu’il appréciait comme spectateur mais qui l’effrayait comme réalisateur, surtout pour la partie effets spéciaux. D’autant plus que Steven Soderbergh avait essuyé un cuisant échec en 2002 en réalisant Solaris. Boyle avait même déjà eu l’occasion de se frotter au genre, dix ans auparavant, lorsque la Fox lui avait proposé de réaliser Alien : La résurrection, avant de déclarer forfait et laisser la place à Jean-Pierre Jeunet.

Le scénariste Alex Garland endosserait cependant sa part de responsabilité dans l’échec de Sunshine. Depuis, il a pourtant essayé de soigner sa frustration en réalisant à la suite deux films de science-fiction : Ex Machina avec Alicia Vikander et Annihilation avec Natalie Portman. De son côté, Danny Boyle est revenu à un cinéma moins contraignant et plus familier en réalisant notamment 127 heures, Steve Jobs et la suite de Trainspotting, le film qui l’avait fait connaître.

Solar Crisis.

En 2007, après le succès surprise de "28 jours plus tard" et l'échec du discret "Millions", Danny Boyle, en compagnie du scénariste et romancier Alex Garland, proposait son petit hommage personnel à la science-fiction, partant d'un synopsis digne d'un Michael Bay. Dire que ...

Lire la suite
8
Gand-Alf

La première fois que j'ai entendu parler de ce film, je me suis demandé ce que Danny Boyle avait été foutre dans ce projet. Lâcher une bombe nucléaire sur un soleil à l'agonie pour le raviver et sauver l'humanité toute entière ? Sérieux les gars ? Et pourquoi pas envoyer ...

Lire la suite
9
LeChiendeSinope

Deux heures moins l'Icare avec Jésus-Christ

Après les junkies, les zombies et les taudis, le réalisateur protéiforme nous emmène aux confins de la galaxie. Alors, ce Sunshine, astre ou désastre ? D'emblée, en prenant connaissance du pitch au moment de choisir ce film, j'avoue avoir copieusement gloussé. J'imaginais ...

Lire la suite
7
Gothic
 
le contexte
A voir également
Affiche du film DIE HARD 4, RETOUR EN ENFER
Inclus danspassillimite
 
Affiche du film 127 HEURES

à partir de

2.99
Inclus danspassillimite
 
Affiche du film LE JOUR D APRÈS
Inclus danspassillimite
 
Affiche du film INDEPENDENCE DAY
Inclus danspassillimite
 
FilmoTV vous recommande
Affiche du film GUEULE D ANGE

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film TAMARA VOL.2

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film UNE PRIÈRE AVANT L AUBE

à partir de

3.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film PUR-SANG

à partir de

4.99
 
Affiche du film BUDAPEST

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film CONTES AUX LIMITES DE LA FOLIE

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés