SUPERGRAVE

2007
109 mn
À la carte à partir de 2.99 € | -50% pour les abonnés

2007
109 mn
Parce que 186 est le nombre de fois ou le mot "fuck" est prononcé dans la VO du film
Evan et Seth vont bientôt rentrer à l'université. Le hic, c'est qu'ils ne sont pas inscrits dans la même fac et vont devoir se séparer. Les deux potes d'enfance décident de marquer le coup en perdant leur virginité au cours d'une teuf d'enfer. Mais pour ces deux champions de la "loose" rien ne va se passer comme ils l'espéraient.
À la carte à partir de 2.99 € | -50% pour les abonnés
Comédie
Etats-Unis
Tous publics
VM - HD

1 min avant
2 min après
Les avis sens critique
Les + de filmo

Evan et Seth sont deux adolescents inséparables, amis depuis l’enfance. Le problème, c’est qu’à la fin de leurs études secondaires ils vont devoir apprendre à se passer l’un de l’autre car ils sont inscrits dans deux universités différentes. L’heure de la séparation est proche. Mais avant cela il faut fêter dignement l’événement. Une cuite et des nanas !

Petit bémol, bien qu’ils soient tous deux totalement obsédés sexuels, ils sont encore puceaux et la drague est loin d’être leur spécialité. Une occasion rêvée leur est pourtant offerte : une de leurs amies donne une fête chez elle et leur propose de venir. Elle pose juste une petite condition : il faut apporter de l’alcool. Rappelons que nous sommes en Californie et que la vente de spiritueux est formellement interdite aux mineurs.

Ils vont donc faire appel à un copain totalement frapadingue qui s’est fabriquée une fausse carte de donneur d’organes sur laquelle il accuse l’âge respectable de 25 ans alors qu’il a un physique d’ado prépubère. Ces trois garçons vont vivre la nuit la plus mouvementée de leur jeune existence mais cette nuit-là, ils s’en souviendront toute leur vie.  

 
Dans le même genre vous pouvez trouver AMERICAN PIE (PAUL et CHRIS WEITZ - 1999) (Quatre potes font le pari de perdre leur virginité avant la fin de l'année scolaire. Il leur reste trois semaines et tous les moyens sont bons pour y parvenir.) ou encore 40 ANS, TOUJOURS PUCEAU (JUDD APATOW - 2005) (Perdre son pucelage quand on est ado n'est pas forcément facile mais lorsqu'on est un quadragénaire, le défi est encore plus grand.).

FilmoTV vous recommande

Même casting

Pas si éloigné