SUR LA LIGNE

Bientôt disponible
Ce drame, proche du documentaire, décrit avec force le passé très présent de la République Tchèque.
Drame - 2015 - République tchèque - 100 MIN - Tous publics
Tchécoslovaquie dans les années 80.  Anna est une jeune sprinteuse  qui s’entraîne dur afin de se qualifier pour les J.O de 1984 à Los Angeles. Ses entraîneurs lui administrent à son insu des stéroïdes anabolisants. Ses performances s’améliorent spectaculairement mais après un malaise lors de l’entraînement, elle apprend la vérité. Anna décide alors d’arrêter le produit...

Réalisé par

6.6 / 10
1 min avant1 min avant
2 min après2 min après
Les avis surSens Critique
Perrine Quennesson
Perrine Quennesson
CHRONIQUEUR

Alors que ses voisins d’Europe de l’Est, les cinémas polonais et roumain, observent une popularité grandissante depuis quelques années, le cinéma tchèque s’est fait, lui, plus discret. Et pourtant ce serait oublier de grands réalisateurs comme Milos Forman ou Vera Chytilova. Mais, après les années 2000, comme ses confrères, le cinéma tchèque s’attarde sur une période pas si éloignée mais douloureuse : le passé communiste du pays.

Dans Sur la ligne tourné en 2013, la réalisatrice et monteuse Andrea Sedláčková s’intéresse au parcours d’Irena, une jeune championne d’athlétisme contrainte par les autorités tchécoslovaques de se doper dans l’espoir d’être sélectionnée aux Jeux Olympiques de Los Angeles de 1984. Elle ne peut même pas compter sur le soutien de sa propre mère qui ne souhaite qu’une chose : la réussite sportive de sa fille afin qu’elle puisse passer le rideau de fer et refaire sa vie à l’Ouest.

Dopage et immigration sont au centre de ce film qui reviens sur la passé communiste du pays, en plein dans les années de plomb, érigeant en héros des personnes qui ont tenu tête au régime, au mépris du risque qu’elles encouraient de voir leur qualité de vie se dégrader ou leur existence menacée.

Le contexte

Les deux films traitent de la Tchcoslovaquie dans le contexte des années de plomb.

Andrea Sedlácková

Le sport durant la guerre froide mais ici du point de vue russe et à travers une équipe de hockey.

DÉMENCE DE JAN SVANKMAJER

VOUS AIMEREZ PEUT-ETRE DANS LE PASS