Taking Lives, destins violés

À partir de 2.99 €
Policier / Suspense - 2004 - Etats-Unis - 103 MIN - VF - interdit aux moins de 12 ans

Profiler au FBI, Illeana Scott a une méthode bien à elle pour retrouver et capturer les dangereux criminels auxquels elle a régulièrement à faire. Appelée à Montréal pour tenter de retrouver un serial killer, ses méthodes, bien peu orthodoxes, ne vont pas plaire à tout le monde...

Réalisé par

5.2 / 10
1MNavant
2MNaprès
Les avis sur Sens Critique

Taking Lives/Destins violés est le deuxième long métrage de DJ Caruso – DJ pour Daniel John. Né en 1965, dans le Connecticut, Caruso débarque dans l’industrie cinématographique du côté des studios Disney avant de faire la connaissance du réalisateur John Badham avec lequel il entamera une fructueuse collaboration, devenant, tour à tour, producteur associé, producteur et réalisateur deuxième équipe sur des films tels que Nom de code Nina, le remake du Nikita de Luc Besson, ou Meurtre en suspens, avec Johnny Depp.

Dès 1995, il travaille pour la télévision sans, pour autant, perdre de vue le cinématographe. C’est ainsi qu’en 1997, il réalise un court métrage d’une quarantaine de minutes, intitulé Cyclops, Baby, une comédie noire qui va lui permettre de passer dans la cour des grands, en réalisant son premier long métrage, Salton Sea, avec un Val Kilmer trompettiste de jazz et indicateur de police !
Tout en poursuivant son travail à la télévision, Caruso s’intéresse à un roman de Michael Pye, que son collègue, le réalisateur et producteur Tony Scott, vient d’abandonner, tout comme Jennifer Lopez qui, après Coup de foudre à Manhattan de Wayne Wang, déclare forfait, préférant rejoindre Richard Gere sur le plateau de Shall we dance ?, la comédie romantique de Peter Chelsom.
C’est ainsi qu’Angelina Jolie – après deux aventures de Lara Croft – personnifie cet agent du FBI pas tout à fait comme les autres, qui n’a besoin « ni de preuves, ni de faits, juste le lieu du crime et le cadavre », comme l’affirme l’un de ses collègues, et qui, de plus, ressent les vibrations des meurtriers, ce qui ne va pas être de trop dans cette sombre affaire.

Face à elle, une distribution internationale, pour cette coproduction américano-canadienne, tournée à Montréal et à Québec. Vous reconnaîtrez Ethan Hawke, très loin du Cercle des poètes disparus, Kiefer Sutherland, en pleine troisième saison de 24 heures chrono, Gena Rowlands (74 ans), l’inoubliable compagne, inspiratrice et interprète de John Cassavetes, ainsi que trois français dans les rôles des policiers canadiens. Tout d’abord Olivier Martinez, que les américains venaient de découvrir en amant de Diane Lane dans Infidèle, le remake américain de la Femme Infidèle de Claude Chabrol, et en trafiquant de drogue dans S.W.A.T. unité d'élite. Vous reconnaîtrez également Tchéky Karyo, que Ridley Scott avait déjà dirigé dans 1492 : Christophe Colomb, Michael Bay dans Bad Boys, Martin Campbell dans GodlenEye et Roland Emmerich dans The patriot : Le chemin de la liberté. Enfin, Jean-Hugues Anglade qui venait de faire une apparition dans le 45e épisode des Soprano, dirigé par Steve Buscemi.

Vous connaissez tout le monde, voici donc Taking Lives/Destins violés, présenté, hors compétition, en ouverture du 22e festival du film policier de Cognac, le 8 avril 2004, dans le jury duquel festival, on retrouvait, entre autres, Jean-Hugues Anglade.

FILMOTV vous recommande

Même casting

Pas si éloigné

Contexte

Angelina Jolie

Dj Caruso

BONE COLLECTOR (1999)

Vous aimerez peut-être dans le Pass Illimité

Disponible sur





Paiement sécurisé
Mode de paiement
Partenaires

Avec le service d'abonnement VOD FilmoTV, regarder vos films sur vos supports préférés en un clic ! FilmoTV, un système multisupports : Windows, application OS Android, iOS et tablettes PC, service dédié au câble, télévisions sur Internet, tout est possible ! Profitez de vos films historiques en abonnement VOD illimité ou de vos films de comédie à regarder en téléchargement légal. Pour cela rendez-vous sur nos espaces mode d'emploi ou comment s'abonner.