TATAMI

Disponible dans le Pass
Parce que pour la première fois, une caméra pouvait suivre l'entraînement de l'équipe de France de judo
Documentaire - 2003 - France - 57 MIN - VF - Tous publics
Alors que les championnats du monde de judo de Munich de 2001 approchent, l'équipe de France s'entraîne. Les entraîneurs David Douillet et Stéphane Traineau conseillent. Les champions Larbi Benboudaoud, Djamel Bourras, Frédéric Demontfaucon, entre autres, se préparent physiquement : musculation, combats...
7 / 10
7 / 10
1 min avant1 min avant
2 min après2 min après
Jacques Lévy
Jacques Lévy
CHRONIQUEUR

Tatami est le premier documentaire à nous permettre de suivre, en immersion, l’entraînement de l’équipe de France de judo lors des préparatifs d’un championnat du monde. Et si la réalisatrice Camille de Casabianca a pu décrocher l’autorisation de tourner ce film, c’est parce qu’elle connaît bien le judo et retrouvait régulièrement des champions lorsqu’elle suivait des compétitions ce qui lui a permis d’obtenir la confiance des entraîneurs.

Coachés par Stéphane Traineau et David Douillet, Larbi Benboudaoud, Djamal Bourras, Frédéric Demontfaucon et bien d’autres champions sont filmés alors qu’ils préparent les championnats du monde de Munich. Loin d’un « portrait de gladiateurs », la cinéaste s’attache à montrer ces athlètes de haut niveau dans leur quotidien.

« On a tous accepté d’ouvrir notre jardin secret commun en fait parce qu’on avait confiance, tout simplement, a déclaré David Douillet à la sortie de Tatami. « Ce qui est décrit dans ce film, ajoutait-t-il, c’est ce que j’ai vécu pendant quinze ans en tant qu’athlète, c’est ce que je vis aujourd’hui, en tant qu’entraîneur, avec mes copains. »

 
Dans le même genre vous pouvez trouver WHEN WE WERE KINGS (La préparation de la rencontre historique entre deux fameux boxeurs deux poids lourds : Mohammed Ali, alias Cassius Clay, et George Foreman, en 1974.) ou encore LA LÉGENDE DU GRAND JUDO (Une réalisation d'Akira Kurosawa autour des débuts du judo au Japon à la fin du XIXe siècle).

Même réal

Pas si éloigné