Bande Annonce de TERRAFERMADécouvrez la bande Annonce de TERRAFERMA sur FilmoTVhttp:////content.filmotv.fr/elts/programmes/3851/fond/3851_w_500.jpg
Emanuele Crialese
Donatella FinocchiaroFilippo PucilloGiuseppe FiorelloMimmo CuticchioTimnit T.Filippo ScarafiaMartina CodecasaPierpaolo SpollonTiziana LodataClaudio SantamariaRubel Tsegay Abraha

TERRAFERMA

90 mn

Note de SensCritique :

6.5 / 10
voir la bande annonce

Réalisateur : Emanuele Crialese.

Casting : Donatella Finocchiaro, Filippo Pucillo, Giuseppe Fiorello, Mimmo Cuticchio, Timnit T., Filippo Scarafia, Martina Codecasa, Pierpaolo Spollon, Tiziana Lodata, Claudio Santamaria. Rubel Tsegay Abraha

Synopsis : Une petite île au large de la Sicile, à proximité de l’Afrique. Filippo, sa mère et son grand-père n’arrivent plus à vivre de l’activité traditionnelle de la pêche. L’été arrivant, ils décident de louer leur maison aux touristes, qui arrivent de plus en plus nombreux chaque année. Un jour Filippo et son grand père sauvent des eaux un groupe de clandestins africains malgré l’interdiction des autorités locales. Les familles de pêcheurs, jeunes et anciens, se confrontent alors sur l’attitude à tenir : faut-il les dénoncer à la police pour la quiétude des touristes ou respecter les valeurs morales de solidarité héritées du travail de la mer ?

Scénario : Emanuele Crialese, Vittorio Moroni.
Musique : Franco Piersanti.
Pays : France | Italie
Tags : Drame, Déracinés, Politique italienne, Je me déplace, En Méditerranée, Méditerranée, Regards sur l'immigration, Festival Mostra de Venise.

à partir de

9.99
voir ce film
Un jeune homme et son grand-père habitant sur une petite île au large de la Sicile, sauvent des eaux un groupe de clandestins venus d'Afrique. Du coup c'est toute la communauté des pêcheurs qui se pose la question de savoir s'il convient de les dénoncer ou de respecter plutôt le code déontologique qui ne leur a jamais fait défaut.
Le réalisateur de Terraferma, Emanuele Crialese déjà auteur de Respiro entre autres, décrit son film comme étant une histoire suspendue entre mythe et réalité, racontée dans la langue légère et puissante des fables. Ce n’est pas un film sur l’immigration, dit-il, mais sur nous-mêmes. Sur quiconque est à la recherche de sa propre terre ferme. Et d’ajouter qu’il a tourné Terraferma sur l’île de Lampedusa, là-même où il avait réalisé Respiro neuf ans plus tôt, sauf que tout y avait changé et que le calme et la beauté s’étaient transformés en confusion et désespoir.
Le rôle de Sara l’immigrée dans le film, est tenu pat Timnit T. une véritable immigrée débarquée à Lampedusa d’Afrique Centrale à bord d’une embarcation de 70 personnes dont seuls cinq étaient encore en vie. Emanuele Crialese a retrouvé Timnit grâce au Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés, et lui a proposé de tenir le rôle de Sara, l’une des principales protagonistes de Terraferma. La réponse fut, comme le démontre le film, positive.
Le réalisateur Emanuele Crialese raconte comment il observait depuis des années déjà avant le tournage de Terraferma, les images de ces grosses barques qui accostaient sur les côtes italiennes, et qu’il écoutait avec attention les récits des survivants, de ceux qui n’avaient pas coulé. La presse dit-il, parlait et parle toujours d’ailleurs de tsunami humain, d’exode, de clandestinité, d’immigration. En regardant Timnit, la Sara du film, ces mots paraissent aux yeux du cinéaste dépourvus de sens car la jeune femme ne leur correspond pas. Timnit a pour Emanuele Crialese, le regard de quelqu’un qui a risqué sa vie pour changer son histoire. Elle a traversé la mer, vécu une odyssée, un voyage vers l’évolution. Elle s’est ensuite installée au Pays-Bas, s’est mariée et n’a pas tardé à donner naissance à un premier enfant, né européen.
Vous l’aurez constaté, nous sommes très loin ici du néoréalisme italien façon Roberto Rossellini, Giuseppe de Santis ou Vittorio de Sica. Tout comme nous ne baignons pas dans la satire de mœurs à la Dino Risi, Luigi Comencini et autres Monicellis. La réalité politique et sociale propre au vingt et unième siècle trouve son écho dans un cinéma transalpin qui la filme au plus près sans pour autant verser dans le documentaire, la récupérant plutôt dans le but de la transcender, voire d’en faire un outil de compréhension du comportement humain. Tant qu’il y aura une vie sur terre, déclare Emanuele Crialese, les hommes partiront pour améliorer leur propre sort.
Filippo Pucillo que vous avez vu dans le rôle de Filippo, le fils, vit en réalité à Lampedusa. Terraferma est sa troisième collaboration avec Emanuele Crialese. Il raconte avoir connu des personnes qui venaient de la mer et être même devenu leur ami. Je les ai fréquentées pendant quelques mois, dit-il, puis elles sont parties et je ne les ai plus jamais revues. Quant à Donatella Finocchiaro qui incarne Giulietta, la mère, et qui avait été précédemment remarquée dans le film Baaria de Giuseppe Tornatore, elle repense avec étonnement à la manière dont elle a été recrutée pour faire partie des acteurs de Terraferma, à savoir que Crialese qui l’avait déjà vue jouer ailleurs, a demandé à la rencontrer, puis lors du rendez-vous lui a annoncé qu’elle aurait un rôle dans son film et que tout ce qu’il fallait qu’elle fasse était de s’immiscer dans la peau d’une veuve qui est aussi mère. Point final. Point de scénario, point de détails supplémentaires. Normalement j’aurais rejeté l’offre, affirme-t-elle, mais vu l’admiration que je vouais à Emanuele Crialese depuis que j’avais découvert son film Respiro, je me suis tue et j’ai signé le contrat.

Le choix de l'affiche montre déjà tous les paradoxes évoqués par le film : un groupe de touristes qui saute d'un bateau en pleine Mer Méditerranée, ce n'est pas la première image qui nous vient à l'esprit lorsque l'on évoque les naufrages de clandestins. Et en effet, le ...

Lire la suite
8
emneuh

Tous dans le même bateau ?

La force de Terraferma ? Le film aborde de nombreuses positions par rapport à l'arrivée de migrants sur une île italienne et l'on s'aperçoit qu'il ne suffit pas d'être humaniste pour que tout s'arrange parce que tout le monde a peur, autochtones comme migrants... De perpétuels ...

Lire la suite
7
OVBC

Entre migrants clandestins et touristes, le dilemme de Lampedusa

Un beau film, dont le personnage principal est la mer : milieu de vie et de survie, avec ses lois non écrites, pour la petite communauté de pêcheurs qui vit sur cette ilot sicilien, désir de détente et d'évasion pour la foule des touristes insouciants qui affluent l'été ...

Lire la suite
8
IsabelleLeMest
le contexte
  • Egalement interprété par
    Donatella Finocchiaro
  • Pas si éloigné
    Ce film de Laurent Cantet mêle acteurs professionnels et vrais chômeurs ayant vécu les situations décrites dans le scénario.
  • Egalement realisé par
    Emanuele Crialese
  • Dans le même genre
    Dans ce film d'Olivier Masset-Depasse, une mère immigrée clandestine russe en Belgique, va tout tenter pour protéger son fils contre les menaces d'expulsion.
A voir également
Affiche du film UN AMERICAIN A PARIS

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film BORDER RUN

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film JEAN DE LA LUNE

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film PEPE LE MOKO

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
En image
FilmoTV vous recommande
Affiche du film COMME DES BETES

à partir de

4.99
 
Affiche du film THE WAVE

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film DANS L OMBRE DE TEDDY RINER

à partir de

3.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film AMERICAN NIGHTMARE 3 : ELECTIONS

à partir de

4.99
 
Affiche du film INSAISISSABLES 2

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film LA TORTUE ROUGE

à partir de

3.99
-50%
pour les abonnés