THE AMERICAN

Bientôt disponible
George Clooney est impeccable en assassin qui cherche sa rédemption.
Policier / Suspense - 2010 - Etats-Unis - 103 MIN - Tous publics
Jack est un tueur à gages. Toujours en alerte, il n’a aucune attache et surtout pas de sentiments. Quand une mission tourne mal et lui coûte la vie de la femme qu’il aime, il se fait la promesse que son prochain contrat sera le dernier.

Réalisé par

5.4 / 10
1MNavant
2MNaprès
Les avis sur Sens Critique
Gael Golhen
Gael Golhen
CHRONIQUEUR

Photographe spécialisé dans les portraits de musiciens, clippeur génial (on lui doit les meilleurs clips de Dépêche Mode et U2), Anton Corbijn avait fait une entrée remarquée dans le cinéma avec Control, biopic en noir et gris d’Ian Curtis, le leader mélancolique de Joy Division. Avec The American, on change de partition : adapté du roman noir de Martin Booth, le film raconte l’histoire d’un tueur en bout de course, doublé par ses employeurs, exilé en Italie et bien décidé à récupérer ses points retraites.

Déjà vu ? C'est précisément ce qui a dû plaire à Corbijn : s'approprier des clichés pour les détourner, jouer avec les codes du film noir pour trousser un film diaboliquement lent et tordu. Les cinéphiles s’amuseront à reconnaître les échos de Quand la ville dort de Huston, de Conversation Secrète de Coppola ou la violence froide des films d’Aldrich. Dans ce contexte, qui d’autre que George Clooney et sa classe "forties" pouvait incarner ce tueur fatigué qui ne cherche plus que la rédemption ? Qui d’autre que George Clooney pouvait être à la fois dans la pure séduction et la violence meurtrière ? Franchement, qui d’autre ?

Contexte

George Clooney

Anton Corbijn

OCEAN'S ELEVEN

Vous aimerez peut-être dans le Pass Illimité