Bande Annonce de The Beatles : Eight Days a Week - The Touring YearsDécouvrez la bande Annonce de The Beatles : Eight Days a Week - The Touring Years sur FilmoTVhttp:////content.filmotv.fr/elts/programmes/10401/fond/10401_w_500.jpg
Ron Howard
George HarrisonJohn LennonLarry KanePaul MccartneyRingo StarrBrian EpsteinEddie IzzardElvis CostelloGeorge MartinRichard LesterSigourney WeaverWhoopi GoldbergBilly PrestonRoger MooreYoko Ono

The Beatles : Eight Days a Week - The Touring Years

105 mn

Note de SensCritique :

7.3 / 10
voir la bande annonce

Réalisateur : Ron Howard.

Casting : George Harrison, John Lennon, Larry Kane, Paul Mccartney, Ringo Starr, Brian Epstein, Eddie Izzard, Elvis Costello, George Martin, Richard Lester, Sigourney Weaver, Whoopi Goldberg, Billy Preston, Roger Moore. Yoko Ono

Synopsis : Entre 1962 et 1966 le groupe britannique The Beatles tourne aux quatre coins du monde. Des tournées harassantes avec, à la clé, une gloire naissante puis une hystérie collective sans équivalent dans le monde de la musique populaire. Les quatre jeunes gens de Liverpool enchainent disques et tubes et les phénomènes ne fait que s'amplifier. John Lennon et Paul Mc Cartney composent la plupart des titres et deviennent des icônes. Ils incarnent auprès de la jeunesse à la fois une joie de vivre et une impertinence envers le monde des ainés qui explique aussi cette adulation. Mais déjà la fatigue poind et les premières dissenssions...

Scénario : Mark Monroe.
Musique : The Beatles.
Pays : Etats-Unis | Grande-Bretagne
Tags : Documentaire, Groupe de musique, Empire awards, Documentaire sur la musique‎, BAFTA Awards, Film musical, En tournée.

à partir de

11.99
voir ce film

Nous allons voir The beatles, 8 days a week un documentaire signé de Ron Howard en 2016. Le réalisateur avait 16 ans quand les Beatles se sont séparés en 1970. Mais à l’âge de 10 ans en 1964 sa vie déjà avait changé en découvrant les 4 de Liverpool dans le "Ed Sullivan show".

C’est donc le film d’un fan consacré aux années de tournées harassantes du plus célèbre groupe de la musique populaire. Il suit les pérégrinations scéniques de John et ses potes entre 1962 dans les caves de Liverpool jusqu’en 1969, le dernier concert des stars sur le toit de leur compagnie Apple.

Vous verrez des fans nommées Whoopi Goldberg et Sigourney Weaver. Des admirateurs comme Elvis Costello. Et surtout Paul, John, Georges et Ringo. Le film est suivi du fameux concert au Shea Stadium avec un son restauré ! Come together !

Le titre Eight days a week est tiré du propos d’un chauffeur de taxi à qui Paul Mc Cartney demandait s’il travaillait beaucoup et qui avait répondu "8 jours par semaine". Lors des roaring sixties donc, on les a appelé les Fab four contraction de "Fabulous Four", les quatre fabuleux. Et la durée relativement courte de leur carrière, la décennie des sixties jusqu’à la séparation de 1970 est inversement proportionnelle à leur influence. Douze albums, plus de deux cents chansons, 166 concerts dans 90 villes et 15 pays différents pour… deux milliards de disques vendus jusqu’à aujourd’hui. Ils influencèrent le look, l’attitude, le style de toute une génération et le désir est toujours là.

Lors de sa sortie salle aux USA le film a explosé les prévisions d’exploitation. Son histoire est aussi très belle : En 2004 le vice-président des archives de National Geographic découvre des images de l’arrivée des Beatles atterri accidentellement à Anchorage (Alaska) lors de leur tournée de 1966. Il réalise alors qu’il existe, de par le monde, des documents amateurs ou administratifs inédits sur les tournées des quatre anglais. Du coup il entame un travail de fourmi pour les collecter, avec l’appui d’Apple, la compagnie des Beatles. De cette recherche qui durera huit ans, avec le renfort de trente collaborateurs, via les réseaux sociaux naitra la production du film. Dans la foulée le concert du Shea Stadium à New York, qui eu lieu le 15 aout 1965, sera réhabilité avec un son nickel élaboré par Giles Martin le propre fils de Georges Martin le célèbre manager des Beatles. C’était la première fois qu’un groupe se produisait dans un stade.

Ron Howard le cinéaste d’Apollo 13 et d’un Homme d’exception suit la filière docurock dont Eastwood et Scorsese furent les grands maitres. Et comme disait Ringo inventant le titre du film de Richard Lester : "It was a hard day’s night".

Pas une révélation mais un bon doc

Si l'on s'intéresse un tant soit peu à la musique en général et au Rock en particulier, on ne peut pas ignorer l'histoire (au moins superficielle) des Beatles et l'énorme virage stylistique qu'ils ont pris au milieu de leur carrière, abandonnant la scène au profit du studio ...

Lire la suite
7
rivax

L'amour fou et les Fab Stakhs

A leurs débuts, les Beatles se foutaient de leurs textes. N'importe quelle connerie autour du thème de l'amour, et c'était bon, Lennon/Mc Cartney tenaient de quoi pondre un de leurs hymnes à la joie. Mais quand la connerie était signée John Lennon, elle était rarement totalement ...

Lire la suite
8
Swinging Sixties

La Beatlemania sur grand écran

Ron Howard, réalisateur prolifique depuis les années 80 avec des chefs d’œuvre tel que Cocoon en 1985 ou Willow en 1988, s’attaque ces dernières années au documentaire. En 2013, Made in America sortait en salle et nous parlait de musique. Et il revient aujourd’hui en ...

Lire la suite
8
The80sGuy
 
le contexte
  • Egalement interprété par
    The Beatles
  • Pas si éloigné
    Sur la base de l'album mythique d'une autre légende du rock, Alan Parker construit un récit musical qui n'est ni réellement un film de fiction, ni un documentaire musical. C'est une sorte d'opéra dépressif sur l'auto-analyse d'un individu qui essaie de briser le mur de ses névroses. La musique est omniprésente bien sur et certains morceaux ont même été ré-enregistrés pour l'occasion. Un des monuments du rock au cinéma.
  • Egalement realisé par
    Ron Howard
  • Dans le même genre
    Martin Scorsese, grand fan des Rolling Stones offre un écrin de haute technologie pour capter l'énergie de l'autre grand groupe des rock, né dans les sixties ,en Angleterre. Il parvient à donner la sensation qu'on est sur scène auprès de Charlie, Ron, Keith et Mick. Un concert de rock explosif, tel qu'on en a jamais vu et des titres désormais... patrimoniaux.
A voir également
Affiche du film LISZTOMANIA

à partir de

2.99
Inclus danspassillimite
 
Affiche du film RUSH

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film Marley

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film Shine a Light

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
En image
FilmoTV vous recommande
Affiche du film TOUT LE MONDE DEBOUT

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film MAYHEM

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film MME MILLS, UNE VOISINE SI PARFAITE

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film THE DISASTER ARTIST

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film TULIP FEVER

à partir de

6.99
 
Affiche du film LA CH TITE FAMILLE

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés