Bande Annonce de THE BIGAMISTDécouvrez la bande Annonce de THE BIGAMIST sur FilmoTVhttp:////content.filmotv.fr/elts/programmes/96/fond/96_w_500.jpg
Ida Lupino
Edmund GwennEdmund O'BrienIda LupinoJoan FontaineJane DarwellJohn MaxwellKem DibbsKenneth TobeyPeggy Maley

THE BIGAMIST

76 mn

Note de SensCritique :

/ 10
voir la bande annonce

Réalisateur : Ida Lupino.

Casting : Edmund Gwenn, Edmund O'Brien, Ida Lupino, Joan Fontaine, Jane Darwell, John Maxwell, Kem Dibbs, Kenneth Tobey. Peggy Maley

Synopsis : Alors qu'il veut adopter un enfant avec son épouse, Harry Graham est soumis à une enquête par l'agence d'adoption. Le très scrupuleux représentant de l'agence découvre qu'Harry est marié une seconde fois dans une autre ville et qu'il vient d'avoir un enfant. Le bigame explique alors ses motivations pas si coupables que ça...

Scénario : Collier Young, Larry Marcus, Lou Schor.
Musique : Leith Stevens.
Pays : Etats-Unis d'Amérique
Tags : Drame, Policier / Suspense.

Film pas encore disponible

La bigamie, voilà un sujet rarement traité au cinéma, à fortiori dans le cinéma hollywoodien des années 50. On ne s'étonne guère que ce soit Ida Lupino, seul femme cinéaste de cette période avec Dorothy Azner, qui s'en empare, car, dans sa courte et passionnante filmographie, elle a toujours montré un visage différent de l'Amérique que ce soit dans Outrage, l'histoire d'une femme violée ou dans Le voyage de la peur, un thriller aux accents très sociaux. Dans The Bigamist, elle dépeint un homme marié qui s'attache à une autre femme et se retrouve obligé de l'épouser aussi quand celle-ci tombe enceinte. Pas l'ombre d'un jugement moral dans ce triangle amoureux vraiment à part. La bigamie n'est d'ailleurs pas le vrai coeur du film. Ce qui intéresse avant tout la réalisatrice, ce sont les êtres prisonniers d'une vie qu'ils n'ont pas vraiment choisie. Et le déséquilibre au sein d'un couple comme le montre la rue fortement en pente sur laquelle se trouve le perron de la maison des Graham, mariés depuis huit ans, devenus « partenaires » plus qu'époux et sur le point d'adopter, quand Harry Graham rencontre l'autre femme. Au début du film, Ida Lupino joue avec l'imagerie du film noir, se concentrant sur l'enquête de moralité menée par l'employé de l'agence d'adoption. Il pressent un secret à découvrir, il est sur les traces d'Harry, criminel malgré lui. Mais le coup de feu que l'on pourrait attendre dans un film noir se révèle être une autre détonation : le cri d'un bébé, celui qu'Harry a eu dans son deuxième foyer ! Suit alors la confession en flash-back de cet homme qui explique sa double vie. Le film prend alors une tournure mélancolique magnifique où les motivations de chaque personnage, l'homme coincé et ses deux femmes, sont toutes nobles. Il faut dire que le casting participe à la crédibilité du film : Ida Lupino, à la fois forte et fragile dans le rôle de la seconde épouse, la subtile Joan Fontaine, bouleversante de retenue dans le rôle de la première et surtout Edmond O'Brien, dont l'allure d'Américain moyen et le jeu d'une profonde humanité sont les grands atouts de ce drame d'une rare empathie pour ses héros. 

Ida Lupino est un vrai paradoxe pour les féministes ! Lasse d'être exploitée en tant qu'actrice par Hollywood, c'est pourtant grâce à un bon mariage qu'elle est devenue réalisatrice ! A la fin des années 40, l'inoubliable interprète de La femme aux cigarettes de Jean Negulesco claque la porte de la Warner qui refuse qu'elle choisisse ses rôles. La «  Bette Davis du pauvre » comme elle se surnomme elle-même épouse alors Collier Young, un ancien haut responsable de la Columbia et crée avec lui une société de production, la Filmmakers. Au début, elle se contente d'écrire des scénarios, de composer des partitions musicales et d'auditionner des acteurs atypiques. Mais quatre jours après le début du tournage de la première production de la Filmmakers, No Wanted en 1949, le réalisateur Elmer Crifton est victime d'une crise cardiaque. Ida le remplace au pied levé car la société n'a pas les moyens de se payer un autre metteur en scène ! Le scénario est son oeuvre et déjà il traite du sujet récurrent d'Ida : comment se relever des pires coups du sort. Comment se remettre de l'abandon d'un enfant pour No Wanted, de la poliomélyte dans Never Fear, du viol dans Outrage, de la cruelle compétition du monde sportif dans Jeu, set et match, de l'adultère dans The Bigamist ou encore de l'agression d'un auto-stoppeur psychopathe dans Le voyage de la peur. Des sujets forts, qui pourraient confiner au mélo, mais Ida a un style à part. Dix ans avant John Cassavetes, elle tourne déjà en décors entièrement réels et montre une Amérique peu reluisante avec des personnages middle class, ce qui est très rare pour l'époque. Des sujets audacieux, une mise en scène réaliste, moderne, où l'architecture urbaine est souvent une métaphore de la solitude et des déséquilibres humains : une grande cinéaste qui, hélas, dût vite retourner jouer les séductrices devant la caméra, à cause des difficultés financières de sa société et d'Hollywood qui, finalement, préfèrent que les femmes fassent marcher les hommes. Pas qu'elles les filment.  

A voir également
Affiche du film LA HORDE SAUVAGE

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film OTHELLO (VERSION RESTAURÉE)
Inclus danspassillimite
 
Affiche du film DRIVE

à partir de

2.99
Inclus danspassillimite
 
Affiche du film MENSONGES D ETAT

à partir de

7.99
Inclus danspassillimite
 
En image
FilmoTV vous recommande
Affiche du film COMME DES BETES

à partir de

4.99
 
Affiche du film THE WAVE

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film DANS L OMBRE DE TEDDY RINER

à partir de

3.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film AMERICAN NIGHTMARE 3 : ELECTIONS

à partir de

4.99
 
Affiche du film INSAISISSABLES 2

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film LA TORTUE ROUGE

à partir de

3.99
-50%
pour les abonnés