The Call Girls

Bientôt disponible
Drame - 1977 - HongKong - 90 MIN - Tous publics
Scandale dans le milieu du cinéma ! Arrêtées par les autorités locales, de jeunes starlettes de Hong Kong sont soupçonnées de s'adonner à la prostitution pour arrondir leurs fins de mois. Responsable de l'enquête, un policier acharné (Danny Lee) interroge les intéressées une à une pour tenter de découvrir la vérité. Parmi elles, il y a la farouche Ling (Liu Yan-ying), qui fut recrutée par un photographe/proxénète(Lin Hui-huang), organisateur de soirée spéciales financés par de riches japonais, la résignée Lee Ming (Chen Ping), une actrice s'absentant régulièrement des plateaux de tournages pour aller se faire « soigner » par son dentiste, et l'innocente Chan-ying (Cheng Shu-ying), qui à l'âge de 17 ans, s'est faite embobiner par un producteur sans scrupule (Szu Wei) , qui lui subtilisa sa carte d'identité et son passeport…

Réalisé par

5 / 10
1MNavant
Frédéric Ambroisine
Frédéric Ambroisine
CHRONIQUEUR
Cinq ans après la sortie des 14 AMAZONES et LES MAITRES DE L'éPéE, le cinéaste Cheng Kang laisse tomber provisoirement le cinéma d'arts martiaux en costumes et se lance pour la première fois le cinéma érotique en s'inspirant librement de faits réels survenus à Hong Kong dans les années 70. Jouant simultanément sur deux tableaux, CALL GIRLS dénonce la prostitution dans le milieu du cinéma, via le personnage de flic intègre incarné avec conviction par Danny Lee (THE KILLER, OCTB, ASIAN CONNECTION). Mais il n'en est pas moins un pur film d'exploitation où les starlettes de la Shaw Brothers de la génération « Sex Bomb », telles que Chen Ping (THE SEXY KILLER, LA GUERRE DES CLANS), Shirley Yu (CRAZY SEX, LE CAïD DE CHINATOWN), Cheng Suk-Ying (RêVES éROTIQUES, HONG KONG CONNECTION) et Liu Ya-Ying (CAMPS D'AMOUR POUR CHIENS JAUNES, DRACULA ET LES 7 VAMPIRES D'OR) montrent à l'écran leur généreuse plastique dès que l'occasion s'en présente. Une technique qui a porta ses fruits puisque CALL GIRLS fut le film érotique le plus rentable de 1977 et fit même partie des dix plus gros succès de la Shaw Brothers cette année là, surpassant au box-office des monuments tels que SUSPIRIA et MARATHON MAN.

Tags

Contexte

Cheng Kang

TUEURS SUR LA ROUTE

Vous aimerez peut-être dans le Pass Illimité