Bande Annonce de THE DIVIDEDécouvrez la bande Annonce de THE DIVIDE sur FilmoTVhttp:////content.filmotv.fr/elts/programmes/3454/fond/3454_w_500.jpg
Xavier Gens
Courtney B. VanceLauren GermanMichael BiehnMilo VentimigliaRosana ArquetteAbbey ThicksonAshton HolmesIván GonzálezMichael Eklund

THE DIVIDE

117 mn

Note de SensCritique :

5.7 / 10
voir la bande annonce

Réalisateur : Xavier Gens.

Casting : Courtney B. Vance, Lauren German, Michael Biehn, Milo Ventimiglia, Rosana Arquette, Abbey Thickson, Ashton Holmes, Iván González. Michael Eklund

Synopsis : Neuf étrangers — tous locataires d’un appartement à New York — échappent à une attaque nucléaire en se cachant dans les caves du bâtiment. coincés pendant des jours sans espoir d’être secourus, et avec des horreurs les attendant à l’extérieur, le groupe commence à sombrer dans la folie, se tournant les uns contre les autres physiquement et de manière psycho-sexuelle. Alors que les provisions commencent à manquer, et que la tension augmente, ils commencent à devenir cinglés et sans espoir, se retournant les uns contre les autres et la situation empirant d’heure en heure. Alors que chacun se permet de se laisser écraser par le désespoir, un survivant s’accroche à la petite chance qui existe de s’échapper avec peu d’espoir de salut à l’extérieur.  

Scénario : Eron Sheean, Karl Mueller.
Musique : Jean-Pierre Taieb.
Pays : Canada
Tags : Fantastique / Horreur.

Film pas encore disponible
Quand une explosion cataclysmique ravage la ville de New York, un groupe de survivants se réfugie dans le sous-sol de leur immeuble. Des tensions et des rivalités apparaissent très vite au sein du groupe. Quand des hommes en combinaison pénètrent l'abri et font feu sur ses occupants, Eva, la femme du groupe, va devoir s'aguerrir pour survivre à cette menace extérieure...
Un survival ? Un film d’apocalypse ? Pas seulement : après Frontière(s), Xavier Gens tente de nouveau de dresser un portrait de groupe dans une situation extrême et oscille entre film de genre et fable morale...
Pour comprendre The Divide, il faut revenir à Hitman, la précédente expérience américaine de Xavier Gens. Cinéaste de genre, Gens avait été choisi par Luc Besson pour conduire l’adaptation du jeu vidéo Hitman sur grand écran. Mais la coproduction franco-américaine avait été mouvementée et le premier montage du cinéaste refusé par la Fox - trop gore, trop violent, trop barré.
Xavier Gens (à ne pas confondre avec Christophe Gans) est au fond un drôle de réalisateur. Efficace et compétent quand il s’agit de signer des scènes d’action ou de gore, il aspire bizarrement à autre chose. Par exemple: derrière son prétexte ultra violent, Frontière(s), son autre film d’horreur, voulait explorer les arcanes d’une faune néo-nazie tout en jouant la carte de ce que l’on appelle aujourd'hui le “torture porn”.
The Divide, c’est pareil: loin du post-apocalyptique qu'on nous vend, le film est en fait un huis clos casse-gueule centré autour de ce groupe de survivants enfermés dans un sous-sol. La séquence d’introduction (New York sous les bombes) et de conclusion (la sortie des décombres), toutes deux vraiment balèzes, rappellent que Gens est un filmeur doué. Mais son propos est ailleurs, dans la reconstitution d'une micro-société fascisante qui tente de survivre. On voit bien où voulait aller Gens: s’approcher des contes de Stephen King et naviguer dans les méandres sombres de la psyché humaine; observer l’humanité dans un contexte extrême. L’ennui c’est que ses personnages manquent un peu de densité et ne sont pas tous très écrits.
Mais surtout, sa fascination pour la violence prend toujours le dessus. Et malgré ses intentions, son film ressemble finalement moins à un conte SF qu’à une succession de scènes gores outrancières avec un propos un peu misogyne. Rosanna Arquette se fait violer par Laura Ventimiglia et Michael Biehn (acteur iconique de James Cameron) se fait torturer pendant 40 minutes...
Reste un vrai désir de cinéma et un talent formel que beaucoup de français pourraient lui envier. Ca ne suffit pas à faire un grand film, mais c’est suffisamment rare pour être noté.

Please pussy

On pourra dire ce qu'on veut sur Xavier Gens, mais en attendant ce mec sait créer une putain d'ambiance cradingue et te tenir en haleine de A à Z jusqu'à un putain de climax. C'est dégueu, c'est assez malsain, on retrouve des éléments de Frontière(s) (dont je dois être ...

Lire la suite
8
Daftwolf

Where is my mind ?

Suite à l'expérience désastreuse de "Hitman", Xavier Gens décide de prendre ses distances avec les gros studios et s'en va tourner son nouveau film tout seul dans son coin. Après un tour fait dans les festivals, le bouzin nous arrive chez nous... directement en DVD / Bluray, ...

Lire la suite
7
Gand-Alf

Et l'héroïne ressemble à Thirteen !

Xavier Gens nous a scénarisé et réalisé Frontière(s), produit La Horde et on peut ajouter à son palmarès la réalisation de Hitman. N'ayant pas vu le dernier mais me fiant au consensus autour de sa médiocrité, et ayant apprécié le second malgré ses défauts indéniables, ...

Lire la suite
8
Spark
le contexte
A voir également
Affiche du film S.O.B.

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film DESTINATION FINALE 5

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
FilmoTV vous recommande
Affiche du film OUIJA : LES ORIGINES

à partir de

4.99
 
Affiche du film IRIS

à partir de

4.99
 
Affiche du film LES TETES DE L EMPLOI

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film MADEMOISELLE

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film REVENGER

à partir de

6.99
 
Affiche du film ABOUT RAY

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés