THE FACE OF LOVE

2014
88 mn
Un mélo contemporain mais très nostalgique de Sueurs Froides, c'est un très bon compromis.
Disponible à la carte à partir de 2.99 € | -50% pour les abonnés

Veuve, Nikki est inconsolable. Elle se souvient avec tristesse, dans sa grande maison vide, de son mari Garett avec qui elle vivait le parfait amour. Celui-ci est décédé brusquement en se noyant lors de leur voyage au Mexique pour fêter leurs 30 ans de vie commune. Cinq ans plus tard, Nikki vit seule, se consacre à son métier de décoratrice d'intérieur mais n'oublie pas. Elle est...

Disponible à la carte à partir de 2.99 € | -50% pour les abonnés
Drame
Etats-Unis
Tous publics
VM - HD
1 min avant
2 min après
Les avis sens critique
Les + de filmo

Peu connu en France, et pour cause The Face of Love est le premier de ses deux films à arriver sur nos écrans, Arie Posin est un jeune réalisateur d’origine israélienne. Il n’est pas très célèbre non plus aux Etats-Unis alors c’est à force de persuasion et d’un bon script qu’il a réussi à convaincre trois grandes stars américaines de le rejoindre sur ce long métrage.

Avec un budget très limité de 4 millions de dollars, le jeune cinéaste est parvenu ainsi à convaincre Ed Harris, Annette Benning et Robin Williams de tourner pour lui en baissant très fortement leur salaire. Un tour de force aussi que de faire accepter, dans ces conditions, à Robin Williams de n’être qu’un second rôle. Et pourtant il a réussi.

Dans The Face of Love, Annette Bening tombe amoureuse du sosie de son défunt mari. Avec ce pitch évoquant Sueurs Froides d’Alfred Hitchcock, Arie Posin tire un mélo envoutant, toujours au bord du trouble mais qui parvient surtout à éviter les tropismes du genre et ne tombe jamais dans les clichés larmoyants sans passer outre les émotions. 

 
Dans le même genre vous pouvez trouver SUEURS FROIDES D'ALFRED HITCHCOCK (Les deux films partagent un scénario assez similaire et The Face of Love y fait régulièrement référence.) ou encore SOUS LE SABLE DE FRANÇOIS OZON (Les deux films s'intéressent au même trouble : le déni.).

FilmoTV vous recommande

Même casting

Pas si éloigné