Bande Annonce de THE FLORIDA PROJECTDécouvrez la bande Annonce de THE FLORIDA PROJECT sur FilmoTVhttp:////content.filmotv.fr/elts/programmes/12191/fond/12191_w_500.jpg
Sean Baker
Bria VinaiteBrooklynn PrinceCaleb Landry JonesChristopher RiveraKarren KaragulianMacon BlairSandy KaneValeria CottoWillem Dafoe

THE FLORIDA PROJECT

107 mn

Note de SensCritique :

7.1 / 10
voir la bande annonce

Réalisateur : Sean Baker.

Casting : Bria Vinaite, Brooklynn Prince, Caleb Landry Jones, Christopher Rivera, Karren Karagulian, Macon Blair, Sandy Kane, Valeria Cotto. Willem Dafoe

Synopsis : Moonee, 6 ans, vit avec sa mère dans un motel misérable de la banlieue d’Orlando en Floride. Comme tous leurs voisins, Moonee et sa mère souffrent d'une grande pauvreté. La petite fille s’en fiche et passe tout l’été à faire les 400 coups avec d’autres enfants.

Scénario : Chris Bergoch, Sean Baker.
Musique : Lorne Balfe.
Pays : Etats-Unis d'Amérique
Tags : Drame, Jeunesse difficile, Comédie, SensCritique - Best of films de 2017, Summer VOD - Juillet 2018, Des mères célibataires, Maison, Avec une relation mère / fille.

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
voir ce film

Les américains ont pris l’habitude pour parler de Disneyland d’employer le terme de royaume enchanté. Une appellation qui pourrait s’approprier aux films de Sean Baker mais dans une version parallèle, Baker filmant les USA à la marge, comme une flamboyante cour des miracles.

Après le monde du porno dans Starlet et celui des tapins dans Tangerine, il s’attaque à un autre versant prolo dans The florida project, ce quart monde made in USA de familles en galère. Celle de Moonee, une fillette de six ans vit justement à l’ombre de Disney World. La gamine espiègle n’a pas besoin d’aller chez Mickey pour libérer son imagination. Avec d’autres mômes de son âge, ils ont fait du motel où ils vivent un gigantesque terrain de jeu.

The Florida project ne sortira quasiment du champ de vision de Moonee, limité aux chambres, couloirs et escaliers du motel sous la protection de Bobby, le responsable du lieu qui devient baby-sitter malgré lui. Une sorte d’écosysteme avec ses propres règles, celle d’une solidarité qui soude ses habitants tant qu’elle est encore possible. Baker sait qu’il n’en sera pas toujours ainsi et offre à Moonee et ses amis les derniers instants d’innocence d’un rêve américain de plus en plus déglingué.

Si The florida project est porté par une étonnante impression de réalisme, c’est en grande partie dû à la méthode de travail de Sean Baker. Une fois qu’il a la trame centrale de ses films, il se met en quête de décors naturels, puis recrute ses acteurs principaux, souvent des non-professionnels dans le voisinage. Des répétitions filmées, parfois autour d’improvisations à partir d’éléments du récit, servent ensuite pour peaufiner le scénario final.

Baker est un cinéaste qui s’adapte : ainsi le motel de The florida Project est authentique tout comme le personnel ou une partie des clients qu’on y voit le sont, vacant à leurs occupations usuelles pendant que l’équipe tournait. De même, puisque le réalisateur s’était rendu compte lors des repérages que des hélicoptères survolaient souvent le site, il l’a intégré dans son scénario, sachant que sa production n’aurait pas les moyens de les effacer numériquement ou de supprimer leurs sons au montage.

Cette technique se rapprochant d’un cinéma guerilla, laisse entrer la vie dans les films de Baker. Ainsi la piste de départ de The florida project, était celle d’une relation mère-fille qui se terminait par une fugue à Disney Land. Le reste s’est aggloméré au fur et à mesure. Y compris pour Willem Dafoe, dont le personnage était initialement affublé d’un frère qui est au final devenu un fils, dont l’acteur, Caleb Landry Jones, ne sera casté qu’à une semaine du tournage. Baker qui l’avait commencé en 35 mm, se laissera gagner par ses habitudes, filmera les séquences dans Disneyland en toute discrètion avec un iPhone, comme pour transformer les prises de vues en prises de vie.

Unplugged

J'aime ce cinéma unplugged, fiction quasi documentaire. The Florida Project colle à la vie quotidienne d'une maman et sa fille. La caméra est à la hauteur des 1m20 de la gamine et la suit dans les pérégrinations de son âge. Vies désœuvrées pour toutes les deux, quotidien ...

Lire la suite
9
Seemleo

Chute libre en rose et mauve

Chromatiquement, on est loin du noir et blanc des « Bas-Fonds » (1957), de Kurosawa. Chromatiquement seulement. Sean Baker a beau placer son intrigue dans un motel tout mauve, dans des pièces aux couleurs aussi acidulées que les bonbons qui plaisent tant aux enfants, faire ...

Lire la suite
7
Anne Schneider

You can (dis)count on me

La Quinzaine 2017 a beaucoup exploré les zones sinistrées de l’Amérique, du Rider de Chloé Zhao à Mobiles Homes, et ce Florida Project tire son épingle du jeu là où le précédent s’embourbait à plusieurs reprises. Le film est avant tout l’investissement d’un ...

Lire la suite
7
Sergent Pepper
 
le contexte
A voir également
Affiche du film 4h44 dernier jour sur terre

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film Animal Factory

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film Savages

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film THE BLING RING

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
FilmoTV vous recommande
Affiche du film LINE OF FIRE

à partir de

6.99
 
Affiche du film ABDEL ET LA COMTESSE

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film LA PRISONNIÈRE (VERSION RESTAURÉE)

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film RAMPAGE - HORS DE CONTRÔLE

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film A BEAUTIFUL DAY

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film Enter the Void

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés