Bande Annonce de THE JANE DOE IDENTITYDécouvrez la bande Annonce de THE JANE DOE IDENTITY sur FilmoTVhttp:////content.filmotv.fr/elts/programmes/11708/fond/11708_w_500.jpg
André Ovredal
Brian CoxEmile HirschJane PerryMichael McelhattonOlwen Catherine KellyOphelia LovibondParker Sawyers

THE JANE DOE IDENTITY

83 mn

Note de SensCritique :

6.1 / 10
voir la bande annonce

Réalisateur : André Ovredal.

Casting : Brian Cox, Emile Hirsch, Jane Perry, Michael Mcelhatton, Olwen Catherine Kelly, Ophelia Lovibond. Parker Sawyers

Synopsis : Un soir, Tommy Tilden et son fils Austin entreprennent l'autopsie de Jane Doe, nom que l'on donne à des individus dont on ne connaît pas l'identité. Alors qu'opération commence, Austin remarque une mouche qui sort du nez de la victime et surtout la voix du poste de radio devient menaçante. Des événements de plus en plus étranges et effrayants s'enchaînent...

Scénario : Ian B Goldberg, Richard Naing.
Musique : Danny Bensi.
Tags : avec une relation père / fils, PIFFF 2017, Jump Scare !, Gore, Sorcellerie.

à partir de

3.99
-50%
pour les abonnés
voir ce film

Sale soirée pour Tommy Tilden et son fils Austin. Les deux médecins légistes se voient confier un cas particulier : pratiquer, à la demande de la police locale, l’autopsie d’un corps carbonisé non identifié afin de déterminer d’ici le matin suivant les causes du décès. L’opération va déclencher des phénomènes surnaturels de plus en plus violents...

The Jane Doe Identity revient aux basiques du bon cinéma fantastique : contexte minimaliste du huis clos, atmosphère angoissante et rebondissements qui font sursauter. Le puzzle à résoudre est autant sur la table d’autopsie, où un corps va être découpé, disséqué que dans un scénario un rien sadique. A chaque incision, une nouvelle piste.

Au-delà d’une mise en scène aussi aiguisée que les outils du duo de médecins légistes à l’ouvrage, la force de The Jane Doe Identity est dans cette capacité à élargir le champ d’une pièce close pour transformer une série B en réflexion sur l’éternelle lutte entre la science et la superstition. Voire faire surgir sous le sang des effets gore, une relecture toute aussi inattendue du féminisme à travers les âges !

En 2013, auréolé de la réputation de son premier film Troll hunter, le norvégien André Ovredal est approché par plusieurs producteurs américains, mais se voit proposer des projets similaires dans la forme ou le fond au sien. Ovredal a une illumination après une projection de Conjuring : les dossiers Warren. Si ce film d’épouvante renouant avec les effets et la tradition du genre tels que pratiqués dans les années 70 peut faire aller les spectateurs sous les fauteuils pourquoi pas lui ?

Si Troll hunter était un found footage envoyant une équipe de journalistes suivre un chasseur de trolls dans les plaines nordiques, The Jane Doe identity est enfermé dans un décor quasi unique. Le climat claustrophobique aura été renforcé par un tournage dans la chronologie du scénario, allant vers des scènes de plus en plus intenses. La performance d’Olwen Kelly qui joue le cadavre n’en est que plus spectaculaire, au vu du nombre d’heures qu’elle aura passé sans devoir bouger le moindre cil, alors que son corps est manipulé dans tous les sens ou que les plans sur elles sont innombrables. L’authenticité d’une situation d’autopsie ayant été scrupuleusement respectée grâce à une équipe de médecins légistes, plus nombreuse que le nombre d’acteurs à l’écran, veillant à la véracité du moindre détail ou en rectifiant les gestes de Brian Cox et Emile Hirsch.

Après Troll Hunter, André Ovredal poursuit avec The Jane Doe Identity, son analyse des mythologies du surnaturel recontextualisés dans un monde contemporain, quotidien. En reprenant certains de leurs éléments, comme l’histoire de la clochette accrochée aux pieds des cadavres, son propos étant de vérifier si ces croyances qui se transmettaient dans les contes peuvent encore avoir un impact à l’époque où c’est sur Internet que l’on s’échange des histoires de phénomènes inquiétants. Au vu des réactions aussi nourries qu’épidermiques lors des projections en festival puis en salles, il semble que ce soit bien le cas...

Au-delà du possible, l’impossible est roi !

André Øvredal avait déjà créé la surprise avec son premier film Troll Hunter qui était un found footage original et maîtrisé au niveau du scénario et de la réalisation. Encore une fois, j’ai apprécié ce deuxième film teinté de fantastique se déroulant dans une ...

Lire la suite
8
Hawk

Les yeux gris...

the Autopsy of Jane Doe est un petit film d'horreur très sympathique. Sans prétention et sans effet forcé, il arrive à faire monter une tension par l'utilisation de petites choses simples (un bruit dans l'aération, une radio déficiente, une porte qui s'ouvre, ...). Une petite ...

Lire la suite
7
Mathias the Watcher

La raison du plus mort

Je pourrais me contenter de vous dire que The Jane Doe Identity, c'est très bien et qu'il faut y aller. Ca me permettrait au moins de ne pas déflorer l'intrigue et de ne pas me casser la tête à écrire une critique. Mais je te sens de plus en plus exigeant, cher abonné, donc, ...

Lire la suite
8
Behind_the_Mask
 
le contexte
A voir également
Affiche du film Savages

à partir de

2.99
Inclus danspassillimite
 
Affiche du film TROIE

à partir de

2.99
Inclus danspassillimite
 
Affiche du film Remember Me

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film Harry Potter à l école des sorciers

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
FilmoTV vous recommande
Affiche du film SALES GOSSES

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film CRASH TEST AGLAÉ

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film LA PLANETE DES VAMPIRES

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film CHOUQUETTE

à partir de

3.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film TRAHISONS

à partir de

6.99
 
Affiche du film I WISH - FAITES UN VOEU

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés