THE LOST CITY OF Z

À partir de 11.99 €
James Gray retrouve le souffle de la grande aventure, dangereuse jusqu'à l'obsession.
Aventure / Action - 2017 - Etats-Unis d'Amérique - 135 MIN - VM - HD - Tous publics
Au début du XXe siècle, Percival Harrison Fawcett, un colonel de l'armée britannique, est approché par la Société géographique de Londres afin d'établir une cartographie des frontières entre le Brésil et la Bolivie. Au cours de ses expéditions, il a vent d'une cité perdue, cachée au coeur de la forêt...

Réalisé par

6.9 / 10
1MNavant
2MNaprès
Les avis sur Sens Critique
Pierre-Simon Gutman
Pierre-Simon Gutman
CHRONIQUEUR

Lors de l’une des nombreuses pauses dans la production de The Lost City of Z, James Gray, qui a porté ce projet pendant bien des années, a lui-même résumé dans un entretien l’essence de ce qu’il souhaitait ici achever. Un vrai film d’aventures, un film hollywoodien et populaire, mais pourvu d’un héros qui ne se contenterait pas de réagir, qui réfléchirait également sur ses actions, au sens de ses actes.

En quelques mots, le metteur en scène a fait l’aveu d’une ambition qui va lui valoir bien des ennuis, délais et reports de production. Gray veut en effet ranimer une aventure perdue et réussir ici la jonction entre le vrai grand cinéma classique, qui a bercé son enfance, avec la tradition plus torturée, pétrie de doutes, du Nouvel Hollywood des années 1970.

Gray a toujours pensé Lost City of Z, reconstitution à peine romancée du destin d’un explorateur anglais du début du siècle, comme un long métrage à la fois commercial (d’où la présence au générique longtemps annoncée de Brad Pitt) et pourtant personnel. A force d’acharnement, le réalisateur a réussi à réaliser l’œuvre qu’il avait imaginée, une histoire où se croisent les interrogations d’un homme et ses aventures au cœur de la jungle.

FILMOTV vous recommande

Même réal

Même casting

Pas si éloigné

Contexte

Charlie Hunnam

Parce que ce film de Bob Rafelson évoque la même époque au début du vingtième siecle, ou des anglais aventureux se perdaient dans des explorations lointaines, jusqu'à la folie.

James Gray

Parce que ce classique de John Huston respecte le même mélange, entre le récit d'aventures et la folie des hommes perdus dans ces aventures.

PACIFIC RIM

Vous aimerez peut-être dans le Pass Illimité