THE SUBSTITUTE 2 : LA VENGEANCE

Bientôt disponible
0
Policier / Suspense - 1998 - Etats-Unis - 90 MIN - interdit aux moins de 12 ans
Carl Thomasson, un ancien béret vert, tente de retrouver les assassins de son frère, un enseignant qui travaillait dans un collège difficile. L'ex-militaire se fait nommer professeur remplaçant dans l'établissement. Quelques jours après sa prise de fonction, il est déclaré indésirable par la bande des masques, responsable de mort de son frère.

Réalisé par

4.2 / 10
1 min avant1 min avant
2 min après2 min après
Christophe Lemaire
Christophe Lemaire
CHRONIQUEUR
Fort de ses 14 755 141 dollars récoltés au box-office américain en août 1996, The Substitute, petite série B urbaine efficace, se devait d’avoir une suite. Ce qui fut fait deux ans plus tard avec The Substitute 2 dont la tagline  fait également office de pitch. A savoir : « Quand les lycées redoublent de violence ». Tout est dit ! L’acteur Treat Williams, reprend donc le rôle interprété par Tom Berenger dans l’opus 1 : celui d’un ancien mercenaire qui vient officier dans un lycée « à problèmes » en y instaurant la loi du talion. En l’occurrence ses poings et ses flingues ! Tourné en seulement 16 jours, The Substitute 2 s’inspire ouvertement du cinéma d’autodéfense des années 70 initié avec la série réactionnaire des Justicier dans la ville. Sauf qu’ici, le personnage interprété par Treat Williams est un poil plus doux et deux poils moins teigneux que Charles Bronson qui, lui, flinguait à tout va. Destiné au marché de la télévision, du câble, du DVD et de la Vidéo On Demand ce deuxième Substitute  a  également obtenu son petit succès. A la demande générale, les producteurs ont donc tourné deux suites en 1999 et en 2001, toujours avec Treat Williams.
Le contexte

Steven Pearl

LE PRINCE DE NEW-YORK

VOUS AIMEREZ PEUT-ETRE DANS LE PASS