THE WOMAN

À partir de 2.99 €
Parce que les caves peuvent être des outils de civilisation. Ou pas !
Fantastique / Horreur - 2012 - Etats-Unis - 99 MIN - VM - HD - interdit aux moins de 16 ans

 

L’avocat Christopher Cleek mène une existence apparemment paisible entre sa femme et ses trois enfants. A l’occasion d’une partie de chasse dans les bois, il découvre une femme sauvage, blessée, qu’il décide de ramener chez lui. Il l’attache dans la cave et entreprend de la civiliser en usant de méthodes brutales. Sa famille ne tarde pas à découvrir la prisonnière. Sa présence va faire voler en éclats l’équilibre précaire de ces Américains moyens. Chacun réagit à sa façon tandis que Christopher sombre progressivement dans la folie…

 

Réalisé par

6.3 / 10
1MNavant
2MNaprès
Les avis sur Sens Critique

Lucky McKee est un grand fan de cinéma d’horreur dont le public français n’a pu découvrir que May en salles. Ce film dérangeant sur une tueuse psychopathe fascinée par les poupées a été présenté au Festival de Gérardmer en 2003. McKee a également réalisé Liaison bestiale, un segment de l’anthologie Les maîtres de l’horreur, où une jeune entomologiste se trouve confrontée à un insecte féroce.
The Woman fait suite à Offspring,  film d’horreur signé par Andrew van den Houten en 2009 sur un clan de sauvages cannibales semant la terreur dans une forêt  C’est Jack Ketchum qui a écrit les scénarios des deux films. Ce romancier devenu un spécialiste des récits horrifiques fut le secrétaire d’Henry Miller. Dallas Mayr de son vrai nom, il a adopté son pseudonyme en hommage à Jack Ketch, patronyme traditionnellement adopté par les bourreaux anglais. Des livres comme Une fille comme les autres ou Morte saison ont fait dire à Stephen King qu’il le considère comme le plus grand écrivain américain vivant derrière Cormack McCarthy. A l’origine, le personnage campé par Pollyanna McIntosh dans Offspring mourait à la fin du film mais Andrew van den Houten a trouvé la comédienne si convaincante qu’il a immédiatement pensé qu’elle pourrait reprendre son rôle de femme sauvage. Il ne fut pas long à convaincre Jack Ketchum d’adopter son point de vue et le romancier a écrit en même temps le scénario du film et un roman à quatre mains avec Lucky McKee. Les deux hommes collaboraient à distance s’envoyant leurs idées par Internet.
Le film a été présenté au Festival de Sundance et a fait l’objet d’une vive controverse. Une vidéo, prise au Festival et montrant un spectateur fou de rage après la projection, a ajouté au parfum de scandale du film. Plus de 100 000 personnes l’ont regardée. L’homme y traite McKee de malade et déclare que le film est dégradant pour les femmes. Il estime même qu’on devrait brûler la copie. McKee avoue être fort heureux d’avoir vu des spectateurs quitter la salle en courant pendant la projection ce qu’il estime être un hommage à la qualité de son travail. Le film a été récompensé au Festival de Strasbourg 2011 où il a reçu l’Octopus d’or et le Prix du public.

FILMOTV vous recommande

Même réal

Même casting

Pas si éloigné

Contexte

The woman est la suite de Offspring. Le personnage de la femme est en effet une rescapée de la famille cannibale.

Lucky Mckee

Une femme maltraitée par la gent masculine va prendre les armes et ourdir une sanglante vengeance.

UNE VIE VOLÉE

Vous aimerez peut-être dans le Pass Illimité