TIMBUKTU

À partir de 9.99 €
7 César et plus d'1 million de spectateurs français ont salué ce film puissant.
Drame - 2014 - France | Mauritanie - 97 MIN - VO - HD - Tous publics
A Tombouctou, réduite au silence, la musique, le football et les cigarettes sont interdits, les femmes ne sont plus que des ombres. Des extrémistes religieux sèment la terreur. Loin du chaos, sur les dunes, Kidane mène une vie paisible avec sa femme, sa fille et Issan, son petit berger. Sa quiétude sera de courte durée. En tuant accidentellement Amadou, le pêcheur qui s’en est pris à sa vache préférée, Kidane doit faire face aux nouvelles lois de ces occupants venus d’ailleurs. 


6.9 / 10
1MNavant
2MNaprès
Les avis sur Sens Critique
Mathilde Lorit
Mathilde Lorit
CHRONIQUEUR

Quand on demande à Abderrahmane Sissako de raconter la genèse de son quatrième long métrage, le puissant Timbuktu, le réalisateur mauritanien parle de sa volonté de « témoigner en tant que cinéaste». C’est en effet après avoir appris, en 2012, la lapidation à mort d’un couple dans le nord Mali, qu’Abderrahmane Sissako a décidé de tourner Timbuktu. "Je fais partie des cinéastes venant de pays lointains », dit-il, « d’états qui n’ont pas les moyens financiers de propulser régulièrement des films à l’affiche. Quand on en fait un, il doit avoir un sens, une portée universelle, il doit alerter, concerner toute l’humanité".

Abderrahmane Sissako a un temps envisagé de réaliser un documentaire, avant de choisir de tourner une fiction, un film bouleversant, qui prend la forme d’une fable humaniste traversée par la poésie, l’humour, l’absurde et le tragique. Le récit se déroule à Tombouctou, tombée sous le joug des jihadistes : une ville qui résonne des innombrables interdictions lancées par haut parleur. La musique, les cigarettes et le football sont bannis, les femmes se voient contraintes de porter voile, chaussettes et gants. Non loin de la ville, Kidane, un berger touareg, vit dans les dunes avec son épouse et sa fille. Tous trois semblent à l’abri des nouvelles lois imposées à Tombouctou, jusqu’au jour où un accident précipite leur destin.

Présenté en compétition officielle au festival de Cannes en 2014, le film, produit par la Française Sylvie Pialat, en était reparti avec le Prix de la critique internationale. Quelques mois plus tard, il s’imposait comme le grand vainqueur des Césars, avec pas moins de sept récompenses, dont celles du Meilleur Film et du Meilleur Réalisateur. Un triomphe doublé d’un véritable succès dans les salles françaises, puisque Timbuktu a dépassé le million d’entrées.

FILMOTV vous recommande

Même casting

Pas si éloigné

Contexte

Abderrahmane Sissako avait tourné une partie de son précédent long métrage à Tombouctou, au Mali... ce qui n'a pas été possible pour Timbuktu, filmé dans une ville jumelle de Mauritanie.

Abderrahmane Sissako

Obligées d'aller chercher l'eau à un puits éloigné, les femmes d'un village marocain se révoltent.

LES CHANTS DE MANDRIN

Vous aimerez peut-être dans le Pass Illimité