TIRE ENCORE SI TU PEUX

1967
112 mn
Ce film n’est plus disponible

1967
112 mn
Parce que le film a été jadis interdit trois jours après sa sortie, pour de cause de violence excessive.
Deux bandes alliées, celles de Barney et de Hoaks, dérobent un chargement d'or appartenant à l'armée américaine. Hoaks se défait sans façon des hommes de Barney. Celui-ci est le seul à survivre au carnage. Hoaks tente alors de s'implanter dans un village. Les habitants l'accueillent vertement...
Ce film n’est plus disponible
Guerre / Western
Espagne | Italie
Tous publics

1 min avant
2 min après
Les avis sens critique
Les + de filmo

Django, dit l’étranger, dit le métis –ça  dépend dans quelle langue anglaise, française ou italienne il est doublé –, est laissé pour mort par ses complices lors du braquage d’une diligence de la Wells Fargo. Le grand Ouest ne fait pas de quartier.

Soigné par des Indiens qui ont fondu sa part d’or en balles, il a désormais soif de vengeance. Il part à la poursuite des bandits qui ont été mis en déroute par des villageois qui ont, eux, la soif de l’or. L’Ouest sauvage ne fait pas de prisonniers, non plus.

Tire encore si tu peux est un western-spaghetti d’une violence extraordinaire, toujours aux frontières du fantastique et de l’horreur. Ce nihilisme, ce virilisme crasse, cette faim de domination, d’argent et de pouvoir, c’est tout ce qui fait le sel de ce film fiévreux.

 
Dans le même genre vous pouvez trouver LA HORDE SAUVAGE (La Horde sauvage est considéré comme le plus violent des westerns jamais tournés.) ou encore DJANGO, PRÉPARE TON CERCUEIL ! (TIRE ENCORE SI TU PEUX (Django, Kill... If You Live, Shoot!, en anglais) est parfois assimilé à un "Django", sous-genre du western ayant pour héros le fameux héros incarné par Franco Nero en 1966. Sauf que ce n'en est pas un un et que comme Django, prépare ton cercueil !, c'est un titre opportuniste.).