TONY MANERO

2008
93 mn
Ce film n’est plus disponible

2008
93 mn
Parce que Tony Manero, c'était jadis John Travolta, à qui le 2ème film de Pablo Larrain se réfère bien sûr
Au Chili, en 1978, Raul rêve de ressembler à Tony Manero, le personnage que John Travolta incarne dans «La Fièvre du samedi soir». Tous les week-ends, il organise un spectacle disco dans une discothèque. Un jour, Raul apprend qu'un concours du meilleur sosie de Tony Manero est organisé par la télévision...
Ce film n’est plus disponible
Drame
Chili
Tous publics

1 min avant
2 min après
Les avis sens critique
Les + de filmo

Premier film d’une trilogie sur la dictature chilienne, Tony Manero raconte l’histoire d’un petit truand qui vit dans la banlieue de Santiago. A 52 ans, il est obsédé à l’idée de ressembler à son idole John Travolta dont il connaît les moindres mouvements à force de visionner La fièvre du samedi soir dans l’espoir de remporter un concours de sosies organisé par un programme de télévision.  Pour se préparer, il répète un numéro de danse avec une petite troupe pour un bar de banlieue.  Occasionnellement, il n’hésite pas à voler et tuer pour se procurer les accessoires minables qui agrémentent son spectacle. 

Avec ce portrait d’un individu totalement incapable d’empathie et aveuglé par la vanité, le réalisateur Pablo Larrain montre en réalité comment un régime autoritaire révèle ce qu’il y a de pire en l’homme. Ici, le rêve dérisoire de gloire justifie les pires bassesses, et la rage obsessionnelle avec laquelle le personnage s’approprie une culture qui lui est étrangère l’empêche de voir que son costume blanc ne lui va pas. Et surtout, il cache une noirceur absolue.

 
Dans le même genre vous pouvez trouver REALITY (Un poissonnier napolitain devient obsédé par l'idée de concourir dans un reality show) ou encore DESTINATION GRACELAND (Une bande d'anciens prisonniers profite d'une convention de sosies d'Elvis pour cambrioler un casino.).

Autour du film