Bande Annonce de TOUT LÀ-HAUTDécouvrez la bande Annonce de TOUT LÀ-HAUT sur FilmoTVhttp:////content.filmotv.fr/elts/programmes/12096/fond/12096_w_500.jpg
Serge Hazanavicius
Bérénice BejoKev AdamsMartijn LakemeierMélanie BernierVincent ElbazMarc BermanNeri MarcoréSalla LintonenSerge HazanaviciusWilliam HopeChristopher ThompsonPasang LamaReecha SharmaStéphane Dan

TOUT LÀ-HAUT

95 mn

Note de SensCritique :

5.5 / 10
voir la bande annonce

Réalisateur : Serge Hazanavicius.

Casting : Bérénice Bejo, Kev Adams, Martijn Lakemeier, Mélanie Bernier, Vincent Elbaz, Marc Berman, Neri Marcoré, Salla Lintonen, Serge Hazanavicius, William Hope, Christopher Thompson, Pasang Lama, Reecha Sharma. Stéphane Dan

Synopsis : Scott et Pierrick, deux «riders» des neiges arrivent au Népal pour y tenter «en gangsters» la descente du couloir Hornbein de l’Everest. Trois ans avant, la rencontre n’avait pas forcément bien commencé entre le chien fou snowboardeur et l’ex-champion de ski reconverti guide de montagne et vendeur de télésièges. Pourtant, Pierrick, bien qu’agacé par ce «jeune con», avait vu en lui le potentiel d’un grand, et sans doute aussi le souvenir de ce qu’il fut à ses débuts…

Scénario : Mary-Noelle Dana, Serge Hazanavicius, Stéphane "fanfan" Dan.
Musique : Laurent Perez Del Mar.
Pays : France|Inde
Tags : Aventure / Action, Fête vous rire, SensCritique - Best of films à la montagne, Avec une relation maitre / élève, Montagne, Comédie.

à partir de

7.99
voir ce film

Scott est un jeune snowboarder survolté adepte de la caméra go-pro et des réseaux sociaux, se surnommant lui-même «Number One», il s’autocongratule pour ses exploits dans la poudreuse. Il rencontre Pierrick Legrand, ex-champion de ski reconverti guide de montagne et vendeur de télésièges à la suite de la mort d’un de ses amis. D’abord très rétif, Pierrick est peu à peu séduit par le jeune homme, sa volonté inébranlable son habileté redoutable et ses capacités indéniables. Il le prend sous son aile et lui apprend à canaliser son énergie pour pouvoir réaliser son rêve : descendre l’imprenable couloir Hornbein sur l’Everest !

Vu sous un certain angle, le premier long métrage du comédien Serge Hazanavicius, frère aîné du réalisateur de The Artist et Le Redoutable, est un film sur la passation de savoir et la transmission. Le scénario résonne un peu comme une biographie romancée des rapports entre Serge Hazanavicius et sa vedette, Kev Adams. En effet, le premier, né en 1963 et qui a débuté à l’écran en 1992 dans Drôles d’oiseaux de Peter Kassovitz et Les gens normaux n’ont rien d’exceptionnel de Laurence Ferreira Barbosa, a coaché le second, né en 1991, alors qu’il avait à peine dix-huit ans et l’a mis en scène dans ses spectacles solos.

Mais Tout là-haut est aussi une ode à la montagne et aux «riders», ces sportifs de l’extrême qui descendent des pistes difficiles en snowboard ou en ski, relevant des défis toujours plus fous. Serge Hazanavicius pratique la montagne depuis longtemps et ses amis snowboarders et skieurs ont collaboré de près à l’écriture, prodigué des conseils et même joué les doublures des «riders». Le film, tourné dans le massif du Mont Blanc, au Népal et au Nord de l’Inde sur les contreforts de l’Himalaya, fait la part belle aux paysages immaculés de neige et à l’ivresse de la glisse dans d’incroyables scènes de descente.

Si la montagne enneigée est le personnage central de Tout là-haut, la transmission irrigue le film de Serge Hazanavicius, où l’ex champion de ski interprété par Vincent Elbaz montre la voie des pentes à maîtriser au jeune «rider» que joue Kev Adams. Le thème du personnage vieillissant prenant sous son aile un jeune loup prêt à en découdre est un ressort vieux comme le cinéma. Au passage, une reconnaissance de l’ancien vers le nouveau, qui retrouve en lui ce qu’il était au même âge, mène parfois à un lien proche de la relation père/fils.

Dans les fictions, chacun a un savoir à transmettre à la génération suivante : des voleurs aux flics en passant par les dealers, des comédiens aux musiciens sans oublier les boxeurs… Et tous les genres du Septième Art y passent ! A partir des années 1980-90, le cinéma américain usa, entre autres, de ce ressort, désireux de confronter ses stars quinquagénaires (Clint Eastwood, Robert Redford, puis Al Pacino, Robert De Niro) aux nouvelles pousses telles Tom Cruise, Charlie Sheen ou Matthew Broderick . Citons : La Relève de et avec Clint Eastwood et Charlie Sheen, La Couleur de l’argent de Martin Scorsese avec Paul Newman et Tom Cruise, Wall Street de Oliver Stone avec Michael Douglas et Charlie Sheen, L’Associé du diable de Taylor Hackford avec Al Pacino et Keanu Reeves, Animal Factory de Steve Buscemi avec Willem Dafoe et Edward Furlong, Funny People de Judd Apatow avec Adam Sandler et Seth Rogen.

En France, Tout là-haut vient grossir les rangs très épars du genre, car au-delà des duos des années 60 qui viennent immédiatement à l’esprit entre Gabin-Belmondo ou Gabin-Delon et ne sont pas tout à fait du même ordre, les exemples, sont fort peu nombreux. Notons Un prophète de Jacques Audiard avec Niels Arestrup et Tahar Rahim ou Poids léger de Jean-Pierre Améris, avec Bernard Campan et Nicolas Duvauchelle. Quant aux films qui traiteraient de ce sujet d’une transmission au féminin, on les cherche encore, derrière la figure d’Hillary Swank, boxeuse coachée par un homme, Clint Eastwood encore, dans Million Dollar Baby.

Kev Adams au sommet

Une très belle surprise cinématographique ce soir que je tenais à partager avec vous. Je ne pensais pas du tout que j'aurais eu ce sentiment avant d'avoir vu ce film, mais j'ai pris une belle claque devant "Tout-là", un film de Serge Hazanavicius (grand frère de Michel Hazanavicius), ...

Lire la suite
7
Vincent Bruneau

Belle surprise pour ce film

J’avais peur d’un Kev Adams qui en fait des tonnes, mais faut croire qu’il mûrit, et c’est plutôt dans le bon sens. Sans compter que le Couple Adams/Elbaz semble plutôt bien coller. Un film intéressant, avec des images époustouflantes et un scénario sympathique. Dommage ...

Lire la suite
7
Thomas Lattelais

Tout là-haut : Le virage à 180° de Kev Adams

Critiquer un film de Kev Adams en l’appréciant n’est pas forcément une bonne chose pour une majorité de personnes. En même temps, ces derniers films Les Nouvelles Aventures d'Aladin et Gangsterdam n’ont pas forcément renforcé son image d’acteur à suivre auprès de ...

Lire la suite
7
Hawk
 
le contexte
A voir également
Affiche du film AU BONHEUR DES OGRES

à partir de

2.99
Inclus danspassillimite
 
Affiche du film POPULAIRE

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film HIMALAYA, L ENFANCE D UN CHEF

à partir de

2.99
Inclus danspassillimite
 
Affiche du film L OURS (VERSION RESTAURÉE)

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
FilmoTV vous recommande
Affiche du film PREMIÈRE ANNÉE

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film MADEMOISELLE DE JONCQUIÈRES

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film SHEHERAZADE

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film MA FILLE

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film BLOOD SIMPLE (VERSION RESTAURÉE)

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film BLACKKKLANSMAN - J AI INFILTRÉ LE KU KLUX KLAN

à partir de

4.99