Bande Annonce de TRANSITDécouvrez la bande Annonce de TRANSIT sur FilmoTVhttp://
Christian Petzold
Franz RogowskiGodehard GieseLilien BatmanMaryam ZareePaula BeerAntoine OppenheimBarbara AuerEmilie de PreissacLouison TresalletMatthias BrandtSebastian HülkElisa VoisinJean-Jérôme Esposito

TRANSIT

98 mn

Note de SensCritique :

5.8 / 10
voir la bande annonce

Réalisateur : Christian Petzold.

Casting : Franz Rogowski, Godehard Giese, Lilien Batman, Maryam Zaree, Paula Beer, Antoine Oppenheim, Barbara Auer, Emilie de Preissac, Louison Tresallet, Matthias Brandt, Sebastian Hülk, Elisa Voisin. Jean-Jérôme Esposito

Synopsis : De nos jours, Georg, un Allemand, s'est réfugié à Marseille afin de fuir les fascistes qui ont pris le pouvoir. Il veut embarquer, comme tant d'autres réfugiés, sur un bateau pour se rendre en Amérique. Pour parvenir à ses fins, il s'accapare l'identité d'un écrivain mort et rencontre Marie, qui attend son mari disparu...

Scénario : Christian Petzold.
Musique : Stefan Will.
Pays : Allemagne|France
Tags : Drame, Politique / Histoire, Rencontres amoureuses.

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
voir ce film

Marseille, dans les années 2010 ou presque. Tandis que la ville est quadrillée par des forces d’occupation d’extrême-droite, des réfugiés rêvent d’embarquer pour le continent américain. Parmi eux, l’Allemand Georg prend l’identité de l’écrivain Weidel qui s’est suicidé pour échapper à ses persécuteurs. Mais tout change quand il tombe amoureux de Marie qui cherche en vain l’homme qu’elle aime et sans lequel elle refuse de partir… Tel est l’argument de Transit, le film écrit et réalisé par Christian Petzold.

A l’origine de ce film, il y a le roman du même nom  écrit par Anna Seghers en 1944. Roman qui avait déjà fait l’objet d’une adaptation cinématographique par René Allio en 1990. Femme de lettres allemande, juive et communiste né en 1900, Anna Seghers vit ses livres interdits et brûlés par le régime nazi. Transit, le roman, se situe à Marseille en 1940 alors que déserteurs, écrivains, artistes et opposants à Hitler, Juifs ou non Juifs se retrouvent acculés sur les rives de la Méditerranée.

Christian Petzold, comme il l’a expliqué au moment de la sortie du film, avait d’abord écrit une adaptation du roman d’Anna Seghers en respectant sa temporalité. Mais, il s’est ensuite aperçu qu’il n'avait pas envie de faire un film historique. « Nous vivons selon le cinéaste dans une Europe où les nationalismes ressurgissent, nous avons des réfugiés partout dans le monde. Christian Petzold ne voulait donc pas revenir en arrière, vers une zone plus sûre, celle du passé, pour reprendre ses propres termes.

L’un des personnages principaux du film est assurément la ville de Marseille, déjà très présente dans le roman adapté à l’écran. Comme le dit, Christian Petzold, c’est une ville portuaire qui reçoit des millions de touristes mais on ne les voit pas. La ville est si forte dans sa complexité qu’elle n’a pas besoin des touristes, ajoute-t-il. Martin Scorsese a dit un jour qu’il détestait bloquer les rues et reconstruire le monde avec une armada de figurants. Petzold s’inscrit dans cette filiation et le Marseille qui est sous nos yeux est celui du quotidien des Marseillais d’aujourd’hui.

Tel un écrin pour Marseille précisément, le cinéaste a choisi le format Cinémascope. Il était important pour moi, explique-t-il, que les espaces permettent une chorégraphie où les personnages ne communiquent pas seulement par le dialogue, mais où ils peuvent raconter plus de choses par leur présence, leurs mouvements et la distance qu’ils mettent entre eux, plus que par le fait de parler sans cesse d’eux-mêmes. Cet effet, le Cinémascope le permet.

Quant à la question de savoir si Transit  est une façon d’aborder le problème des migrants actuel, Christian Petzold se montre très prudent. Au moment où le film se tournait,  la « jungle «  de Calais était évacuée. Mais le cinéaste pour autant ne s’est pas senti autoriser à parler de ces migrants venus d’Afrique, même si la ville qu’il a filmée a une forte dimension maghrébine. Notre travail, dit-il, a été de construire l’espace du récit autour de ce qui est là.

Nous sommes tous des réfugiés

Transit est le film le plus ambitieux de Christian Petzold. Bien davantage que Jerichow, Barbara ou Phoenix. Et déroutant, forcément, avec le choc des temporalités, le Marseille d'aujourd'hui étant le cadre de l'exil de citoyens allemands fuyant le fascisme durant la deuxième ...

Lire la suite
7
6nezfil

L’amour et ses fantômes

Depuis « Jerichow » (2009) et « Yella » (2009), on connaît le goût de Christian Petzold pour l’indéterminé, ce qui hésite entre le statut de réel et celui de phantasme. Comment s’étonner qu’il ait été séduit par le roman éponyme d’Anna Seghers - écrit pendant ...

Lire la suite
7
Anne Schneider
 
le contexte
  • Egalement interprété par
    Paula Beer
  • Pas si éloigné
    Se déroulant dans une autre grande ville provinciale français, Bordeaux, au moment de la Débâcle le film de Rappeneau évoque lui aussi le sort des proscrits et des pourchassés...
  • Egalement realisé par
    Christian Petzold
  • Dans le même genre
    Tout comme Un Juif pour l'exemple (2016), le film se passe dans les années 1940 mais met en avant le côté contemporain de l'histoire avec des anachronismes.
A voir également
Affiche du film THE DARK VALLEY

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film VICTORIA

à partir de

2.99
Inclus danspassillimite
 
Affiche du film PHOENIX

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
FilmoTV vous recommande
Affiche du film UN PEUPLE ET SON ROI

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film CLIMAX

à partir de

3.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film THE LITTLE STRANGER

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film THE WIFE

à partir de

6.99
 
Affiche du film LES FRÈRES SISTERS

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film L AMOUR EST UNE FETE

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés