TRIPLE AGENT

2004
111 mn
Ce film n’est plus disponible

2004
111 mn
Parce que le film de Rohmer s'inspire de la véritable affaire Skobline qui demeure non élucidée
1936 en France. Fiodor, général de l'armée tsariste, s'est réfugié à Paris, après le début de la révolution bolchevique. Alors que la guerre d'Espagne enflamme les esprits, il mène une vie paisible en compagnie de sa femme Arsinoé, une peintre grecque. Mais Fiodor est un agent secret aux activités troubles...
Ce film n’est plus disponible
Aventure / Action
Espagne | France | Italie
Tous publics

1 min avant
2 min après
Les + de filmo

Au printemps 2003, Eric Rohmer tourne Triple agent, son 22e et avant-dernier long métrage, juste après l’Anglaise et le Duc et juste avant les Amours d’Astrée et de Céladon. Il devait disparaître moins de sept ans plus tard, à l’âge de 89 ans.

Nous sommes en 1936, à Paris où Fiodor, ancien général de l’armée tsariste, s’est réfugié au début de la révolution bolchevique en compagnie de sa femme, une artiste peintre grecque prénommée : Arsinoé. Membre d’une association tsariste de militaires russes blancs, Fiodor ne cache pas qu’il est, aussi, un espion. Ce qu’il cache, c’est pour qui il travaille : les Russes blancs anticommunistes, la toute nouvelle URSS ou les Nazis ? A moins qu’il ne soit un triple agent, travaillant pour les trois à la fois !  

Présenté, en avant-première mondiale et en compétition, à la Berlinale 2004, Triple agent repartit bredouille. Il sortit sur les écrans français le 17 mars 2004 – le même jour que les Choristes ! – en ouverture de la rétrospective complète que la Cinémathèque française consacrait à Rohmer. Le patent insuccès public – à peine 60.000 entrées – sera largement compensé par l’accueil enthousiaste de la critique parisienne, Philippe Azoury parlant même dans Libération d’une « rohmerveille » !

 
Dans le même genre vous pouvez trouver RAISON D’ÉTAT (2006) (Recruté par la CIA, le discret et suspicieux Edward Wilson se sent bien seul, entre officiers nazis et agents du KGB.) ou encore LE RIDEAU DÉCHIRÉ (1966) (Même sa fiancée doute des véritables engagements du professeur Armstrong, quand il s’embarque pour Berlin-Est...).